10 conseils pour optimiser sa veille technologique

Alimenter régulièrement un blog prend beaucoup de temps. Bien sûr, vous pouvez aussi vous contenter d’écrire un ou deux articles par semaine, mais ce n’est pas forcément ce qui vous permettra de percer dans le secteur. Et si vous voulez accentuer le mouvement, si vous voulez pouvoir produire suffisamment d’articles chaque jour pour intéresser vos lecteurs et toucher de nouveaux publics, alors il est nécessaire d’optimiser sa veille technologique afin de gagner le plus de temps possible. Voici justement 10 conseils qui vous permettront d’augmenter votre productivité et de trouver plus facilement des sujets de choix pour votre blog ou votre site d’actualité.

10 conseils pour optimiser sa veille technologique

Note : Un blog ne ressemble pas forcément à un autre. Ces conseils ne s’appliquent donc pas forcément à tous les blogs. Mais si votre ligne éditoriale repose sur de l’actualité, alors je pense qu’ils pourront vous être utiles.

1. Choisissez l’agrégateur qui vous convient

La première chose à faire, c’est bien évidemment de choisir votre agrégateur. Même si toute votre veille ne passera pas forcément par ce dernier (nous aurons l’occasion d’en reparler un peu plus tard), il fera tout de même partie intégrante de votre quotidien de blogueur émérite. Commencez-donc par vous renseigner sur les outils les plus populaires, n’hésitez pas non plus à les tester afin de savoir s’ils vous correspondent vraiment. En ce qui me concerne, mon choix s’est dirigé vers Google Reader mais certains vont préférer Netvibes ou même Symbaloo.

Toutefois, si je peux me permettre un conseil, tâchez d’opter pour un agrégateur accessible en ligne et / ou décliné sur plusieurs plateformes. Comme nous le verrons un peu plus loin, pouvoir accéder à sa veille depuis son mobile ou sa tablette, c’est quand même très pratique.

2. Apprenez à dompter votre agrégateur

Les agrégateurs sont des outils assez simples à prendre en main. On créé son compte, on ajoute deux ou trois Flux RSS et on peut commencer à faire sa veille. Ceci étant, notez que chaque agrégateur propose également des fonctions avancées, des fonctions qui pourront vous faire gagner un temps précieux. Tenez, par exemple, lorsque vous videz votre Google Reader, vous pouvez le faire en deux temps. Pour commencer, vous lisez tous les contenus reçus en diagonal. Si un sujet vous intéresse, si vous pensez qu’une information mérite qu’on s’y attarde, alors vous l’ajoutez à votre liste suivi. Ensuite, lorsqu’il ne vous restera plus d’éléments non lus, vous n’aurez qu’à accéder à cette dernière pour faire un deuxième tri et donc pour mettre la main sur les informations les plus pertinentes.

Cet exemple fonctionne bien évidemment avec n’importe quel outil. Peu importe donc que vous ayez choisi Reader ou Netvibes, l’idée reste exactement la même.

3. Choisissez les bonnes sources d’information

Choisir son agrégateur et apprendre à l’utiliser, c’est une chose, mais ce n’est pas suffisant. L’étape suivante, c’est bien évidemment de s’abonner à des Flux RSS et donc de choisir ses sources d’informations. Là, il n’y a pas de secret, il faut faire fonctionner ses méninges et il faut donc se poser les bonnes questions. Ce site peut-il vraiment m’apporter quelque chose ? Est-il fiable, pertinent ? Comment est-il perçu par les autres internautes ? Vous l’aurez compris, lorsqu’on cherche des sources d’information, il faut avant tout déterminer si tous ces sites qui semblent intéressants peuvent réellement vous apporter une plu-value.

Au début, évidemment, quand on se lance et qu’on ne connait personne, ce n’est pas facile. Mais rassurez-vous parce que c’est en forgeant que l’on devient forgeron, et c’est donc en bloguant que l’on devient blogueur. Patience, donc, c’est surtout une question de temps et vous finirez par vous habituer à cet exercice.

4. Faites régulièrement le ménage

Toutes les meilleurs intentions du monde ne suffisent pas forcément. On peut se montrer très sélectif, ce n’est pas pour autant que nous ne commettrons pas des erreurs. Lorsqu’on souhaite mettre en place une veille efficace, il est nécessaire d’épurer au maximum ses sources d’information et c’est donc la raison pour laquelle il est nécessaire de faire régulièrement le tri et d’éliminer ainsi les sources qui ne vous apportent rien. Et croyez le ou non, mais il y en a beaucoup.

Pour se faire, vous pouvez bien évidemment examiner chaque source d’information à la loupe, mais pour aller plus vite  il est bien également possible de s’appuyer sur des outils dédiés comme les « tendances » de Google Reader. Grâce à ce module, vous pourrez prendre un peu de recul sur votre veille et déterminer plus facilement les Flux RSS sur lesquels vous vous appuyez le plus.

5. Ne vous cantonnez pas aux Flux RSS

Ces dernières années, le web a beaucoup changé. Les réseaux sociaux ont fait leur apparition et ils ont radicalement changé notre manière de « consommer » l’information. Dans ce contexte, il est indispensable d’intégrer ces nouveaux outils à notre veille quotidienne. Bien sûr, un temps d’adaptation est nécessaire, il faut également apprendre à utiliser ces plateformes à son avantage. Et en toute franchise, je pense que le réseau social le plus adapté à une veille efficace et pertinente, c’est Twitter.

Enquêtez, cherchez, fouinez et tentez ainsi de mettre la main sur les twittos les plus en vogue sur votre secteur. Pour se faire, vous pouvez vous appuyer sur un outil dédié comme Listorious, mais il est également possible de s’y prendre autrement. Comment ? Et bien cherchez le profil d’une personnalité que vous admirez, allez voir quelles sont les personnes qu’il suit, ajoutez ces dernières à vos propres contacts et rebondissez de profils en profils. Au bout d’une ou deux heures, vous aurez constitué une nouvelle source d’information qui viendra compléter votre agrégateur préféré. Et les réseaux sociaux ne sont d’ailleurs pas les seules pistes à examiner, la curation peut également trouver sa place dans votre stratégie de veille.

6. Ne soyez pas chauvin

C’est sans doute l’étape la plus délicate. Beaucoup de blogueurs se contentent de suivre des sources d’actualité rédigées dans leur langue. C’est évidemment une erreur puisqu’il se passe beaucoup plus de choses hors de nos frontières qu’à l’intérieur. L’exemple le plus frappant, c’est dans aucun doute le secteur des technologies, nouvelles ou pas. Tout se passe à l’étranger, et surtout aux Etats-Unis. Moralité, si vous vous contentez de ne suivre que des sites francophones, vous passerez après tous vos confrères. Autant dire que vous aurez beaucoup plus de mal à vous installer dans la blogosphère.

Alors bien sûr, ce qui vaut pour la « sphère » high tech ne vaut pas pour tous les secteurs. Après, si vous ne maitrisez vraiment aucune langue étrangère, vous pouvez aussi vous contentez de sources francophones mais il sera alors nécessaire d’apporter quelque chose en plus, quelque chose que n’apporteront pas forcément vos confrères. Comme des critiques, des analyses ou autre.

7. Planifiez votre veille

Qu’on se le dise, un agrégateur ou une timeline, ça se remplit très vite, vraiment très vite. Tenez, dans mon Reader, ce sont plus de 3.000 articles qui tombent chaque jour. Je vous laisse faire le calcul pour la semaine, le mois ou l’année. Du coup, pour éviter d’être totalement submergé par l’information, il est nécessaire de bien planifier sa veille et de mettre à profit chaque instant pour éviter l’écueil. Vous prenez une pause clope ? Profitez-en pour faire un petit tour sur Reeder iPhone ou sur Google Reader Android. Même chose quand vous allez siéger sur le trône, d’ailleurs, c’est souvent à cet instant très précis que l’on peut finalement gagner le plus de temps.

De même, l’actualité n’est pas aussi dense à toute heure de la journée. En règle générale, tous les articles tombent plus au moins au même moment, soit le matin avant 9 heures, le midi entre 11 heures et 13 heures ou encore en fin d’après-midi entre 16h30 et 19 heures. Ca peut évidemment changer d’une « sphère » à l’autre mais l’idée reste finalement la même : il faut anticiper sa veille, la devancer.

8. Remettez-vous en question !

Ne jamais s’endormir sur ses acquis, c’est le maitre mot. Une veille n’est pas figé dans le temps, elle doit évoluer et prendre en compte les nouvelles technologies et les différentes évolutions de votre secteur. Vous pouvez très bien être ultra opérationnel le vendredi et être ensuite complètement dépassé le lundi. Fouinez, informez-vous et, surtout, remettez-vous constamment en question. Bien sûr, il n’est pas non plus question de se flageller tous les matins, mais je pense qu’il est indispensable de toujours chercher à aller de l’avant et d’être toujours à l’affût d’une nouvelle méthode qui viendra enrichir votre veille quotidienne.

9. Cultivez-vous !

Une bonne veille technologique permet d’acquérir quelques connaissances, c’est vrai, mais je pense aussi que ce n’est pas suffisant. Tenez, si vous tenez un blog dédié au webdesign, vous pouvez parfaitement vous contenter de proposer à vos lecteurs des thèmes ou même des extensions pour WordPress, Dotclear et les autres. C’est bien, évidemment, mais vous pouvez aussi leur offrir vos propres ressources, comme des ebooks, des thèmes ou même vos scripts maison. Autant d’éléments qui sortent totalement de votre veille mais qui viendront nourrir l’aura de votre blog.

Quelque soit votre « sphère », quelque soit le secteur dans lequel vous officiez, il est donc nécessaire de vous cultiver, d’apprendre et de vous former. Car quelque part, c’est aussi votre expertise qui rendra vos articles uniques.

10. Détachez-vous de votre veille

C’est sans doute le point le plus important de la liste. Quand on se lance sérieusement dans le blogging, quand on cherche à mettre en place la veille la plus complète possible, on peut très vite se laisser déborder par le flux d’informations qui nous tombe dessus chaque jour, chaque semaine, chaque mois, chaque année. Et ce n’est pas bon, ce n’est pas bon puisqu’il devient alors très difficile d’être objectif. Pire, se reposer uniquement sur sa veille, c’est aussi tuer toute forme de créativité.

Tenir un blog, ce n’est pas que relayer de l’information. Parfois, c’est aussi en créer. Alors certes, créer de l’actualité, ce n’est pas facile mais vous pouvez également proposer autre chose à vos lecteurs. Comme des tests, des tutoriels, des ressources ou… des listes de conseils.



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Utiliser Spotify sur une PlayStation 3 grâce à PS3 Media Server

    Utiliser Spotify sur une PlayStation 3 grâce à PS3 Media Server

    Pour réussir sa soirée, rien ne vaut du bon son. C’est en effet la musique qui fait l’ambiance mais il est souvent très difficile de trouver des titres qui plaisent à tout le monde. Et à moins d’avoir dépensé l’équivalent du PIB de la Grèce dans les derniers albums à la mode (ou d’avoir fait fumer sa connexion en téléchargements illégaux), vous n’aurez de toute façon qu’un choix limité de disques à passer. Bien heureusement, il existe des outils drôlement pratiques comme Spotify qui vous permettent de mettre tout le monde d’accord. Manque de bol, Spotify…

  • Wordpress : Theme Test Drive, pour tester ses thèmes en toute discrétion

    WordPress : Theme Test Drive, pour tester ses thèmes en toute discrétion

    On trouve des centaines et des centaines d’extensions de toute sorte pour WordPress. Certaines sont intéressantes, d’autres moins, mais on tombe parfois sur de véritables pépites. Theme Test Drive en fait justement partie. Grâce à ce plugin, vous allez effectivement pouvoir tester vos thèmes en toute discrétion et sans affecter vos visiteurs. Très pratique quand on travaille sur un nouveau thème et qu’on souhaite le tester en production, mais également lorsqu’on travaille sur une campagne d’affichage pour un annonceur. Pour profiter des fonctionnalités de Theme Test Drive, il faut bien évidemment commencer par installer l’extension….

  • Play Nouveau : Google Play fait son entrée sur la barre de navigation de Google

    Google Play : suppression et mise à jour des applications depuis le service

    Voilà une nouveauté qui risque de faire plaisir à pas mal de monde. Comme vous le savez sans doute déjà, Google Play permet depuis pas mal de temps d’installer une application sur notre terminal en passant directement par le service web. Très pratique, évidemment, mais Google a néanmoins décidé d’aller encore un peu plus loin et nous permettant également de les supprimer ou de les mettre à jour. Ce qui veut donc dire que vous allez pouvoir gérer toutes vos applications de tous vos terminaux directement depuis votre navigateur web et sans avoir à vous…


  • http://blog.jeremyheleine.com Jérémy

    Très bon article, des bons conseils à suivre et il est vrai qu’on se laisse souvent submerger…

    • http://www.fredzone.org Fred

      @Jérémy: Ne m’en parle pas :)

  • http://coreight.com coreight

    Bravo et merci pour cet article, d’excellents conseils à suivre !

    • http://www.fredzone.org Fred

      @coreight: De rien, je pense faire un peu plus d’articles de ce genre à l’avenir.

  • http://freewares-tutos.blogspot.com/ thebloom

    Merci Fred, ce sont de très bons conseils que tu nous donnes là, j’apprécie cette présentation ;-)

    • http://www.fredzone.org Fred

      @thebloom: Content que ça te plaise ^^

  • http://coccijoe.blogspot.fr/ Coccijoe

    Merci, très utile et instructif en effet

    • http://www.fredzone.org Fred

      @Coccijoe: Merci !

  • http://iPhoneAddict.fr Pomologue

    Voilà qui risque de m’être très utile !

    • http://www.fredzone.org Fred

      @Pomologue: Tant mieux :)

  • Pingback: BlOg'X Office #163 : petit medley du Web | Autour du Web

  • p418

    Hum, une fois un blog démarré…qu’elle est la meilleure/bonne méthode pour se faire connaitre?

    • http://www.fredzone.org Fred

      @p418: Rester patient, commenter chez d’autres blogueurs, rédiger des articles sur d’autres blogs et ainsi de suite.

  • http://frozzenduck.wordpress.com/ Guillaume

    Merci Fred, encore un article que je vais bien conservé dans mon petit dossier tuto ! Etant débutant, je découvre avec plaisir tes conseils en matière de blogging, j’espère que ça marchera pour moi ^^

    • http://www.fredzone.org Fred

      @Guillaume: Je pense qu’il y en aura d’autres des articles de ce genre. Après, sache que tout est une question de patience, hein :p

      • http://blog.jeremyheleine.com Jérémy

        @Fred: Patience et surtout éviter d’être dégoûté de ne pas être lu au début… !

        • http://www.fredzone.org Fred

          @Jérémy: Bah, écris déjà pour te faire plaisir, le reste viendra tout seul tu verras :p

  • Pingback: 10 conseils pour optimiser sa veille technologique | Les News Du Web Marketing

  • http://roget.biz Thiery

    3000 articles qui tombe par jour sur ton reader, effectivement il faut avoir une bonne méthode de travail, et savoir gérer les différent dossiers!

    • http://www.fredzone.org Fred

      @Thiery: Oui, parfois plus quand un truc important tombe :)

  • http://www.Ginfeeds.com Tim

    Bonjour!

    j’ai développé un agrégateur de flux dans la lignée de Google reader qui permet de regrouper ses flux RSS favoris mais notamment d’enregistrer des recherches ciblées et programmer des alertes mail en cas de résultats récents.

    N’hésitez pas à y jeter un coup d’oeil et me faire vos retours (il n’est pas encore parfait mais on bosse dessus)!

    http://www.ginfeeds.com

    à bientôt

    Tim

  • Pingback: Concentré du Web #91

  • Azouz Manai

    Article intéressant merci !

  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -