10 conseils pour protéger vos données sur votre smartphone (conseils bonus en prime)

La CNIL a fait un peu parler d’elle en début de semaine en dispensant pas moins de 10 conseils destinés à vous permettre de mieux protéger vos données privées sur votre smartphone. Sachant que ces derniers ont le vent en poupe depuis plusieurs années et qu’ils ont déjà été pointés du doigt plusieurs fois (on se souviendra de Carrier IQ au passage), on peut dire que c’est une initiative louable. Et histoire que vos photos privées avec Maitresse Natasha ne se retrouvent pas sur Twitter, je me suis dit qu’il fallait absolument en parler. Même que vous allez pouvoir trouver quelques conseils bonus en prime histoire de ne pas vous retrouver dans la mouise.

10 conseils pour protéger vos données sur votre smartphone (conseils bonus en prime)

Alors d’entrée de jeu, il faut que vous sachiez que certains des conseils donnés par la Sacro-Sainte Commission de nos libertés du web laissent un peu à désirer mais ils ont au moins le mérite de chercher à attirer l’attention de Mme Michu et ce n’est sans doute pas un mal. Bref, sans plus attendre, voici la liste des 10 recommandations de la CNIL, accompagnées bien évidemment par mes remarques :

  • N’enregistrez pas d’informations confidentielles sur votre mobile. Là, j’ai un peu envie de dire que ça tombe sous le sens. Si tu as tendance à saisir tous tes mots de passe et tous tes identifiants bancaires dans l’application Notes de ton iPhone, c’est que tu as un peu envie de te retrouver sur la paille.
  • Ne désactivez jamais le code PIN de l’appareil et choisissez un code compliqué. Pas bête, c’est vrai, mais le gros problème du code PIN, c’est qu’il ne contient que quatre chiffres et ce n’est pas évident de faire compliqué avec ça.
  • Mettre en place un délai de verrouillage automatique du téléphone en plus du code PIN. Cette fois, je n’ai rien à dire. Non, vraiment, ce n’est pas une blague hein.
  • Activez le chiffrement des sauvegardes du téléphone. Effectivement, on n’y pense pas assez.
  • Installez un antivirus quand cela est possible. Un conseil qui a du sens, surtout quand on voit le nombre de virus qui trainent sur certaines plateformes. En revanche, je ne sais pas pour vous mais j’avoue que je me méfie beaucoup des éditeurs d’antivirus. Après tout, notre sécurité, c’est leur business.
  • Notez le numéro IMEI de votre smartphone. C’est sans doute le conseil le plus avisé puisque vous en aurez besoin pour bloquer votre mobile en cas de perte ou de vol. Notez que ce numéro est présent sur la boite de votre téléphone, mais aussi sur votre facture ou encore en composant le *#06# sur votre terminal.
  • Ne téléchargez pas des applications de sources inconnues. Là encore, je suis complètement d’accord avec ce conseil. On ne peut jamais savoir ce qui traine sur un APK chopé dans un coin du web.
  • Vérifiez à quelles données ont accès vos applications. Bon, cette fois, j’ai envie de dire que si on doit le faire pour toutes les applications, on n’a pas fini. Remarquez, Android est plutôt prolixe de ce côté là puisqu’on a un petit avertissement à chaque fois qu’on installe un programme.
  • Lisez les conditions d’utilisation d’une application avant de l’installer. Yep mais j’ai quand même envie de dire que si tu le fais vraiment, alors tu n’installes plus grand chose.
  • Méfiez vous de la géolocalisation. Mais complètement, même. Perso, par exemple, je ne l’active que lorsque j’en ai vraiment besoin. Cela dit, on sait aussi depuis longtemps qu’il ne suffit pas de désactiver la géolocalisation de son téléphone pour protéger ses déplacements…

Bref, il y a du bon et du moins bon. En ce qui me concerne, le premier conseil que je peux vous donner, c’est de désactiver le Bluetooth. On se demande d’ailleurs pourquoi la CNIL n’a pas mis ce point en avant. Ensuite, je peux aussi vous conseiller d’éviter de laisser votre mobile sur la table d’un restaurant ou d’un café parce que vous avez de grandes chances de vous le faire piquer. Spéciale dédicace à Eric en passant. Même chose d’ailleurs, évitez de sortir votre smartphone dernier cri dans le RER D tard le soir, c’est pas bon pour la santé. Et si ces conseils ne vous suffisent pas, vous pouvez aussi tout laisser tomber et acheter un Nokia 3310 à la place de votre iPhone 4S.

Mots-clés cnilsécurité