10 lieux où les animaux font encore la loi

L’être humain est persuadé de régner en maître sur la planète et il n’a pas forcément tort puisque peu d’endroits échappent à son contrôle en dehors des profondeurs océaniques et de certaines régions reculées. Toutefois, il existe encore des endroits où les animaux vont la loi et voici justement dix lieux où l’homme n’a pas tous les pouvoirs.

L’homme a fait pas mal de chemin depuis ses débuts et il est loin le temps où il se terrait au fond des cavernes pour échapper à ses prédateurs. La technologie lui a permis de faire la différence et de prendre le dessus sur les autres animaux.

Paradis Animaux

Dans certaines régions du monde, l’être humain n’a pas tous les pouvoirs.

A l’heure actuelle, un peu plus de 7,3 milliards d’êtres humains parcourent la planète. Ils se sont installés sur tous les continents et certains d’entre eux envisagent même de coloniser d’autres planètes dans un avenir plus ou moins proche.

C’est évidemment très impressionnant mais le nombre ne fait pas tout. Preuve en est, les fourmis sont bien plus nombreuses que nous et elles se répartissent ainsi en plusieurs milliers d’espèces différentes, pour une population se chiffrant en des dizaines de milliards d’individus.

En dehors de cela, il existe aussi de nombreux endroits où l’homme n’a pas son mot à dire.

L’île de Queimada Grande, au Brésil

Aussi surnommée l’île aux serpents et pour cause car elle héberge la plus grande colonie de serpents venimeux au monde. C’est aussi là-bas que l’on trouve le Jararaca-ilhoua, un serpent dont le venin est capable de faire fondre la chair humaine.

L’île d’Aoshima, au Japon

Moins dangereuse, cette île est surtout peuplée par des chats. Ils seraient environ six fois plus nombreux que les êtres humains et on dénombre ainsi un peu plus de 120 individus vivant à travers tous les territoire.

Zao Fox Village, au Japon

Ce village porte bien son nom. Il abrite en effet une communauté de plus de 100 renards répartis en six espèces différentes. Ils sont moins craintifs que les renards de chez nous et ils se sont ainsi habitués à notre présence.

L’île d’Okunoshima, au Japon

Situé une fois encore au Japon, l’île d’Okunoshima est surnommée l’ile aux lapins par les personnes vivant sur place. Cela n’a rien de surprenant car leur population compte des centaines d’individus.

Cap Cross, en Namibie

La Namibie est connue pour l’île Cap Cross et ce n’est pas étonnant car elle attire chaque année plus de 100 000 otaries à fourrure. Le gouvernement cherche depuis plusieurs années maintenant à réduire leur population en les chassant mais elles finissent toujours par revenir.

L’île au Singes, au Libéra

Comme son nom l’indique, cette île est habitée par des centaines de singes. Ils ne sont d’ailleurs pas arrivés ici tout seul car les premiers spécimens ont été importés par un laboratoire américain afin de mener des expériences médicales.

Assateague Island, dans le Maryland

Encore une autre île, qui sert de refuge pour les poneys Chincoteague. Leur population compte environ 300 individus redevenus sauvage après y avoir élu domicile.

Big Major Cay, aux Bahamas

Les lieux sont occupés par des centaines de cochons de mer. Ils ont été introduits sur place par des marins souhaitant se constituer un garde-manger mais ils ont rapidement proliféré sur place et ils occupent désormais les lieux.

Christmas Island, en Australie

Située au large de l’Océan Indien, Christmas Island est le paradis… des crabes. Ils se réunissent en effet à cet endroit pour se reproduire et leur population peut dépasser les 100 millions d’individus à certaines périodes.

Stingray City, dans les îles Caïmans

Les lieux sont occupés par des centaines de raies habituées à la présence des hommes. Elles viennent même souvent à leur rencontre et elles ont contribué pour beaucoup à l’essor du tourisme dans la région.

Via

Mots-clés animauxfuninsolite