100 jours pour traverser l’Atlantique à bord d’un tonneau

On pourra dire que Jean-Jacques Savin n’a pas froid aux yeux. Si vous ne connaissez pas le nom, sachez que cet ancien parachutiste de 72 ans s’est fixé comme objectif de traverser l’océan Atlantique à bord d’un simple tonneau, à la seule force des courants marins.

Et il est près de réussir sa traversée, après près de 100 jours passés en mer. Parti de l’île d’El Hierro dans l’archipel des Canaries le 26 décembre 2019, son périple qui devait durer 90 jours au départ a quelque peu souffert des caprices de l’alizée et s’est ainsi un peu rallongé.

L'ONU soutient un plan visant à créer une ville flottante capable de résister aux éléments

Crédits Pixabay

Le marin et sa frêle embarcation devraient toucher terre aux environs du 20 avril selon lui, c’est à dire dans un peu plus d’une semaine.

Plus que 1000 kilomètres à parcourir

Après plus de trois mois à se sortir de l’épreuve des houles et des remous, le navigateur est très confiant pour le reste de sa traversée. Jean-Jacques Savin et son tonneau auront en effet avalé plus de 4.000 kilomètres depuis le départ.

Traverser l’Atlantique à bord d’un tonneau n’est pas une histoire des plus communes. Et ce malgré des nuits agitées – il aura eu « 8 nuits difficiles et une extrêmement difficile » – et des tempêtes qui lui ont fait quelques frayeurs.

Il se rappelle en effet d’une mer agitée qui l’a obligé à s’attacher pour pouvoir sortir de son tonneau et d’effectuer une manœuvre à l’extérieur. Le supplice a duré près de 30 minutes durant lesquelles sa tête était immergée par moment. C’était le 28 mars dernier.

Un autre défi en tête après cette traversée

Ils ont encore environ 1.000 kilomètres à parcourir avant de rallier le plancher des vaches, peut-être en République Dominicaine, d’ici une dizaine de jours confie-t-il. Malgré tout, il espère accoster en Martinique ou en Guadeloupe afin d’éviter les formalités administratives et de pouvoir ramener sa précieuse embarcation.

Il reste donc quelques jours avant que l’aventurier et son tonneau de 3 mètres de long et de 2,10 mètres de diamètre arrivent à bon port. Tout au long de son voyage, quelque 22.000 personnes l’ont suivi sur la page Facebook TESA (Traversée de l’Atlantique au tonneau). Vous pourrez y faire un petit tour pour voir les images de ses aventures.

Mais son voyage n’est pas encore arrivé à terme qu’il pense déjà à ce qui va suivre. Une traversée de la Mer Manche à la nage, rien que ça.

Mots-clés insolite