Clicky

11 ans de prison pour un adepte de pédopornographie

Darren Williams a été condamné à 11 ans de prison pour avoir visionné une vidéo en streaming mettant en scène le viol d’un enfant de six ans et encouragé son auteur à poursuivre ces sévices. D’autres condamnations devraient suivre rapidement.

Darren Williams était originaire de Newport au Pays de Galle et il avait une quarantaine d’années. Il travaillait comme chauffeur de minibus pour les organismes de bienfaisance à destination des enfants et des adolescents.

Uber poursuite viol

Plus tôt dans l’année, l’homme s’est connecté à un service en ligne diffusant des vidéos pédopornographiques en direct et en streaming.

Il a publiquement encouragé le violeur

L’une d’entre elles mettait un homme en train de violenter un petit garçon de six ans. Amusé par le spectacle, Darren a commencé par encourager le violeur puis il lui a demandé de prouver qu’il était en direct en fessant la victime et en lui faisant dire quelques mots.

Loin d’en rester là, il a ensuite publié plusieurs messages dans d’autres canaux de discussion afin d’encourager les internautes à venir visionner l’horrible scène.

Toutefois, ses messages ne sont pas passés inaperçus et le dossier a ainsi fini entre les mains des autorités. Une enquête a immédiatement été ouverte et les forces de police ont rapidement retrouvé sa trace. Darren a été immédiatement placé en détention pour être interrogé par les enquêteurs et il n’a pas cherché à nier les faits.

Eleri Rees, le juge chargé de l’affaire, a reconnu l’homme coupable de six chefs d’accusation. Il a notamment déterminé que l’accusé avait encouragé et aidé le viol de l’enfant. En conséquence, il l’a condamné à une peine de onze ans de prison.

Le violeur a été identifié

Laura Tams, la procureur saisie, a publiquement condamné ses agissements. D’après elle, Darren Williams a en effet pris un plaisir sadique en assistant aux abus sexuels infligés à ce pauvre enfant et il a également encouragé ces actions ignobles en invitant les internautes à visionner la vidéo.

Durant l’enquête, les autorités ont également réussi à identifier quatre autres hommes virtuellement présents dans le canal de discussion durant la retransmission du viol. Ils vont eux aussi être poursuivis et ils devront ainsi répondre de leurs actes devant un juge.

Leurs affaires seront jugées le mois prochain.

Le violeur a fini par être identifié lui aussi. Il s’appelle William Chandler Augusta et il réside en Pennsylvanie. Grâce à une collaboration entre la police britannique et la police américaine, l’homme a pu être arrêté en février dernier. Le tribunal l’a condamné à trente ans de prison.

L’enfant a été placé pour sa part et son identité n’a pas été communiquée afin de préserver sa vie privée.

Mots-clés justiceweb

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.