18 mois de prison pour avoir piraté des photos de célébrités nues

Le responsable du piratage des comptes iCloud et Google de plus de cent célébrités, et du vol de photos – pour le moins compromettantes – de certaines d’entre elles, a été identifié et condamné à 18 mois de prison, après avoir plaidé coupable.

L’homme de 36 ans, originaire de Pennsylvanie, avait ainsi mis la main il y a plus de deux ans sur des dizaines de clichés privés de célébrités nues ou grandement dévêtues. Le pirate était parvenu à obtenir, via des méthodes de phishing, un accès aux comptes iCloud et Google, de plus de cent stars, dont Jennifer Lawrence, Rihanna ou encore Avril Lavigne.

L’homme responsable du piratage des comptes iCloud et Google de célébrités et du partage de photos compromettantes de certaines d’entre elles, a été condamné.

L’affaire avait en effet fait grand bruit en 2014, et certaines célébrités avaient eu le déplaisir de constater que leurs photos les plus intimes s’étaient retrouvées exhibées sur les sites 4Chan et Reddit. À l’époque Apple et son iCloud avaient été pointés du doigt pour de prétendues failles de sécurité, mais il n’en était rien, le pirate ayant fait preuve de ruse pour avoir un accès total aux comptes de ses victimes.

Un programme de phishing au cœur de l’affaire

Pour parvenir à ses fins, l’homme avait utilisé un programme de phishing qui envoyait de faux mails d’Apple ou de Google, demandant aux cibles désignées leurs identifiants et mots de passe.

Par ce biais le pirate est parvenu à accéder à au moins 50 comptes iCloud et à 72 comptes Google. Il ne lui restait alors plus qu’à télécharger toutes les informations, photos et vidéos désirées au moyen d’un logiciel spécifique.

Coupable d’avoir « phishé » les stars, mais pas d’avoir partagé les photos…

Si l’intéressé a reconnu avoir piraté les comptes des célébrités au moyen d’une technique de phishing visiblement bien rodée, il n’a pas plaidé coupable quant à la publication de ces photos compromettantes sur le net.

Le département américain de la justice a d’ailleurs précisé que les enquêteurs n’avaient pas découvert d’indices prouvant que le pirate est également responsable du partage de ces fameuses photos sur Reddit et 4Chan.

Crédit Photo