20 langues supplémentaires pour Google Traduction

Google Traduction est arrivé sur le marché au début des années 2000 et il a beaucoup évolué au fil de ses versions. Il supporte actuellement plus de 91 langues mais la liste s’allongera encore dans les semaines et dans les mois qui viennent.

L’équipe en charge du projet est effectivement en train de passer au crible une vingtaine de langues supplémentaires. Dans le lot, on trouve notamment le Corse, le Cantonais, le Cherokee, le Luxembourgeois et le Tibétain.

Google Traduction 20 langues

Google Traduction peut désormais traduire en temps réel 27 langues différentes.

Depuis le début de l’année, Google Traduction est aussi capable de traduire des mots en temps réel grâce à l’appareil photo de nos smartphones. Tout ce que les utilisateurs ont à faire, c’est de lancer l’application et de braquer leur terminal sur l’affiche, le panneau ou encore le menu de leur choix.

Google Traduction peut désormais traduire en temps réel 27 langues différentes

C’est évidemment très impressionnant mais le système supportait peu de langues. Fort heureusement, Google vient de corriger le tir en ajoutant pas moins de vingt langues supplémentaires.

Lesquelles ? Eh bien nous avons le bulgare, le catalan, le croate, le tchèque, le danois, le hollandais, le philippin, le finlandais, le hongrois, l’indonésien, le lituanien, le norvégien, le polonais, le roumain, le slovaque, le suédois, le turc et l’ukrainien.

Elles viennent compléter les langues qui étaient initialement supportées par l’application, soit l’anglais, le français, l’espagnol, l’allemand, l’italien, le portugais et le russe.

Mais comment ça marche, en fait ? En réalité, c’est assez simple. Google Traduction est capable d’analyser les images pour faire ressortir les caractères. Lorsqu’il a extrait les lettres, il ne lui reste plus qu’à les examiner pour les « lire » et pour les traduire dans la foulée.

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, je vous invite à aller lire l’article publié par Stéphane sur Developpez.com. Il explique en détails la procédure appliquée par l’application.