Clicky

2010 JO179 : le système solaire compte désormais une nouvelle planète naine

2010 JO179 a beau avoir un nom à coucher dehors, cela ne l’empêche pas de fasciner de nombreux astronomes. Et pour cause, puisque cette planète naine affiche un impressionnant diamètre de 900 km.

Pendant longtemps, l’humanité a cru que le système solaire se limitait à son étoile et à ses neuf huit planètes. Puis, les astronomes ont fini par prendre la pleine mesure de la complexité de l’espace et ils ont ainsi réalisé que de nombreux autres corps se cachaient dans les galaxies.

Wolf 1061

Les planètes naines en font partie. Adopté en 2006 par l’UAI, le terme vise les corps compacts situés dans l’orbite du Soleil et possédant une masse suffisamment importante pour les maintenir en équilibre hydrostatique.

Les planètes naines sont nées en 2006

L’Union astronomique internationale a reconnu plusieurs planètes naines au fil de ces dernières années. Cérès en fait partie, de même pour Hauméa, Makémaké ou encore Eris.

Pluton a longtemps été considérée comme une planète, mais l’UAI a décidé de la reclasser en 2006 dans la catégorie des planètes naines.

Les années passant, les astronomes ont détecté de nombreux autres corps susceptibles de venir grossir la catégorie des planètes naines.

2010 JO179 est la dernière en date et elle est un peu particulière.

Très imposant, le corps atteint en effet un diamètre compris entre six cents et neuf cents kilomètres et il atteint donc une taille supérieure à celle de beaucoup de planètes naines. En outre, l’inclinaison de son orbite est assez élevée et c’est précisément pour cette raison que le corps est passé inaperçu durant toutes ces années d’observation.

2010 JO179, une planète naine qui en impose

2010 JO179 a bien évidemment fait l’objet d’une étude détaillée et cette dernière est disponible en pré-impression chez Arxiv.

En attendant, il faut noter que la liste des corps pouvant potentiellement être considérés comme des planètes naines a pris pas mal d’embonpoint ces derniers temps. De nombreux corps de ce type ont en effet été découverts ces dernières années et certains d’entre eux se trouvent d’ailleurs à bonne distance de notre étoile. C’est notamment le cas de 2015 RR245, une planète naine de 700 kilomètres de diamètre située à environ 120 UA du Soleil et donc à quelque chose comme 18 milliards de kilomètres.

2010 JO179 décrit pour sa part une orbite elliptique allant de 39 UA pour le point le plus proche à 117 UA pour le plus éloigné. Elle a cependant une autre particularité intéressante : très brillante, elle ne passe pas facilement inaperçue et elle tourne autour de son axe avec une vitesse assez lente.

Mots-clés astronomieespace

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.