Clicky

2012 TC4 : un astéroïde va venir nous rendre visite en octobre

2012 TC4 fait beaucoup parler de lui depuis quelques heures et cela n’a rien de surprenant puisque cet astéroïde va venir rendre visite à la Terre à la fin de l’année. Il passera en effet à proximité de notre belle planète dès le 12 octobre prochain. Rassurez-vous cependant, car il ne représente pas le moindre danger pour notre monde.

Comme son nom le laisse raisonnablement supposer, 2012 TC4 a été observé pour la toute première fois en 2012.

Simulateur astéroïdes

Relativement massif, le corps mesure entre quinze et trente mètres de diamètre et il fait donc la taille d’une grosse maison.

2012 TC4 va venir nous rendre visite en octobre

Cinq ans plus tard, le corps a poursuivi sa course à travers notre galaxie et il s’apprête à venir une nouvelle fois nous rendre visite.

D’après les observations menées par l’Observatoire européen austral installé au Chili, l’astéroïde devrait en effet passer à proximité de notre planète le 12 octobre prochain et le corps devrait même s’approcher à environ 44 000 kilomètres de notre monde.

C’est beaucoup à notre échelle, mais cela ne représente pas grand-chose au niveau de notre système. Histoire de mettre ce chiffre en perspective, sachez que la Lune se trouve à environ 384 400 kilomètres de la Terre.

L’ESA a procédé à de nombreuses simulations et l’agence européenne en a déduit que le corps ne présentait pas de risque direct pour notre planète.

Le risque d’impact dépend essentiellement de l’orbite et de la taille des astéroïdes géocroiseurs. Les corps mesurant moins de dix mètres de diamètre ne sont en effet pas capables de franchir la barrière invisible de notre atmosphère.

Pas de menace pour la Terre

2012 TC4 serait donc parfaitement capable de survivre à son entrée dans notre atmosphère et il serait même potentiellement capable de nous infliger de lourds dégâts en raison de sa taille. Le météore de Tcheliabinsk était en effet doté d’un diamètre compris entre quinze et dix-sept mètres et il a libéré une puissance équivalente à trente fois celle de la bombe lancée sur Hiroshima pendant la Seconde Guerre mondiale en explosant dans notre atmosphère. L’onde de choc a été tellement violente qu’elle a fait exploser des milliers de vitres et provoqué l’effondrement partiel d’une usine de la région.

Toutefois, dans ce cas précis, nous n’avons rien à craindre puisque la marge d’erreur est faible. En outre, la NASA a confirmé les résultats avancés par l’ESA et l’astéroïde ne représente donc pas une menace directe pour notre monde.

En réalité, il se pose plutôt comme une opportunité puisque les agences vont profiter de son passage pour collecter de nouvelles informations, des informations qui seront ensuite utilisées par la NASA pour renforcer son système de détection des astéroïdes.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.