2017 001, l’astéroïde que personne n’a vu venir

2017 001, un astéroïde faisant la taille d’un avion de ligne, est passé à proximité de notre belle planète en fin de semaine dernière, mais personne ne l’avait vu venir. Il a en effet été détecté trois jours après son passage.

D’après les observations réalisées par les astronomes et les agences, l’astéroïde est passé à une distance équivalente à environ un tiers de celle séparant notre planète de son satellite. Soit à un peu plus de cent vingt mille kilomètres de notre position.

Simulateur astéroïdes

C’est beaucoup à notre échelle, mais cela ne représente pas grand-chose sur le plan cosmique.

2017 001 est passé près de la Terre en fin de semaine dernière

Le corps était relativement compact et il mesurait ainsi entre vingt-cinq et soixante-six-huit mètres de diamètre.

Certains d’entre vous le savent sans doute, mais notre atmosphère n’a rien d’un rempart infranchissable. Elle nous protège en effet uniquement des corps dont le diamètre n’excède pas les dix mètres. Ces derniers ne peuvent effectivement pas franchir cette barrière invisible et ils se désintègrent ainsi totalement lors de leur entrée dans l’atmosphère de notre planète.

Toutefois, il n’en va pas de même pour les corps les plus massifs.

Dans ce cas précis, si cet astéroïde avait frappé notre planète, alors il aurait parfaitement pu survivre à son entrée dans notre atmosphère et provoquer du même coup d’importants dégâts. Les conséquences d’un tel impact auraient en effet pu être désastreuses.

La Terre a été à plusieurs fois frappée par des astéroïdes durant ces dernières décennies. En 2013, un météore a ainsi été observé dans le ciel du sud de l’Oural, au-dessus de l’oblast de Tcheliabinsk. Plutôt compact, il mesurait entre quinze et dix-sept mètres de diamètre, mais cela ne l’a pas empêché de provoquer de nombreux dommages.

Personne ne l’a vu venir

Le bolide a en effet explosé lors de son entrée dans notre atmosphère et il a libéré une énergie équivalente à environ 440 kilotonnes de TNT, soit à trente fois la puissance de la bombe de Hiroshima.

L’onde de choc s’est propagée à travers tout le territoire russe et elle a détruit des milliers de fenêtres dans la ville de Tcheliabinsk tout en provoquant l’effondrement partiel d’une usine de la région. Personne n’a été tué, mais des milliers de personnes ont été blessées.

2017 001, en raison de sa taille, aurait pu provoquer des dégâts bien plus importants et c’est précisément pour cette raison qu’il ne faut pas prendre cette histoire à la légère.

Malgré toutes les mesures de détection mises en place par les agences spatiales mondiales, personne n’a effectivement été en mesure de détecter cet astéroïde avant son passage à proximité de notre planète.

C’est d’autant plus préoccupant que nos instruments avaient réussi à détecter un autre corps plus petit et plus proche au début de l’année. Il semblerait donc que nos instruments soient encore très perfectibles et c’est clairement un problème compte tenu de la dangerosité de ces corps.

Mots-clés astéroïdeespace