2017 sera une année déterminante sur le secteur des téléviseurs

Sony a été un précurseur sur le marché des téléviseurs OLED. La firme japonaise a commercialisé pour la première fois des TV OLED en 2007. Leurs caractéristiques étaient nettement supérieures à toutes les technologies disponibles d’alors : des noirs à la perfection et des contrastes bluffants. Leur seul défaut, c’était leur prix de vente. À cette époque, il fallait débourser plus de 1.000 euros pour un écran de onze pouces.

Malgré les performances des diodes électroluminescentes organiques, les ventes ne décollaient pas et le groupe nippon a donc cessé de produire des téléviseurs équipés de ces dalles.

Guerre TV

La guerre des téléviseurs n’est pas finie, loin de là.

Tous les principaux leaders du secteur se sont alors désintéressés de l’OLED à l’exception de LG. Tout à fait conscient des difficultés à imposer les téléviseurs de ce type au grand public, le constructeur sud-coréen a continué à développer la technologie et a misé sur le temps.

LG, le roi de l’OLED

Un pari en passe d’être gagné pour le fabricant, car il est actuellement le seul à en proposer sur le marché. Mieux, il fait régulièrement évoluer ses gammes et il profite notamment des salons mondiaux comme le CES de Las Vegas ou comme l’IFA de Berlin pour dévoiler ses dernières créations.

Mais LG n’est désormais plus le seul à s’intéresser à ces dalles. Bien au contraire, Sony et Panasonic ont revu leur position sur les diodes électroluminescentes organiques et ils ont même dévoilé de nouveaux téléviseurs équipés de ces dalles en début d’année.

Lors du dernier CES de Las Vegas, Kazuo Hirai s’est d’ailleurs exprimé très clairement sur ce sujet : « Même si nous ne fabriquons pas les dalles, grâce à notre processeur et notre technologie acoustique, nous avons développé une TV OLED comme vous n’en avez jamais vu. »

Sony et Panasonic, les challengers

Guillaume Chansin, un analyste travaillant pour IDTechEx, a suivi avec attention la conférence de presse de Sony, mais aussi les diverses annonces qui ont été faites durant le CES.

Il pense pour sa part que l’arrivée de Sony et de Panasonic sur le secteur prouve que la stratégie de LG a bien fonctionné.

Samsung reste cependant le leader du marché actuellement. La marque coréenne dispose déjà d’une technologie éprouvée, le Quantum Dots. Ce dernier a la particularité d’être accessible tout en offrant des écrans LCD extrêmement qualitatifs et capables de rivaliser avec l’OLED.

2017 s’annonce donc comme une année passionnante pour le secteur.