25 millions d’utilisateurs pour Google+ !

Pas de doute, Google+ va finir par entrer au Guiness des Records. Après un peu plus d’un mois d’existence, le réseau social de Google vient en effet de franchir la barre fatidique des 25 millions d’utilisateurs à travers le monde ! Oui, vous avez bien lu, nous sommes 25 millions à trainer nos guêtres sur Google+ et c’est d’autant plus impressionnant que le service n’est accessible qu’en version beta et donc uniquement sur invitation. C’est certain, le champagne risque de couler à flot dans les différents bureaux de la firme.

25 millions d'utilisateurs pour Google+ !

Et le mieux reste à venir. Car en effet, pour ceux qui ne s’en souviennent pas, il a fallu pas moins de trois années à Facebook pour franchir le cap des 25 millions. Twitter, quant à lui, l’a fait en 30 mois. Forcément, sur le papier, on pourrait penser que Google+ est en train de mettre une claque magistrale à ses concurrents, et peut-être même une fessée déculottée, mais il vaut quand même mieux prendre un peu de recul sur la question et s’intéresser au contexte dans lequel sont arrivés ces deux services.

Car en effet, à l’époque où Facebook a fait ses premiers pas sur le web, les réseaux sociaux n’étaient utilisés que par des amateurs éclairés. Le grand public, lui, ignorait tout de ces nouveaux outils et on comprend donc pourquoi Facebook a eu besoin de trois années pour parvenir à fédérer 25 millions d’utilisateurs. D’un certain sens, si Mark Zuckerberg avait lancé son service en 2010 ou en 2011, il est fort probable qu’il serait beaucoup plus rapidement parvenu à ses fins. Même chose d’ailleurs pour Twitter. Le gros problème, quand on lance un produit ou un service avant-gardiste, c’est qu’il faut l’ancrer dans le quotidien des gens et leur faire prendre conscience de tout ce qu’il peut leur apporter. C’est un peu comme le cyclisme, en fait. Tu as celui qui pédale devant son équipe et qui doit tout donner pour fendre l’air et tu as ceux qui suivent et qui profitent de l’effet d’aspiration.

Enfin passons. Ce qu’il est intéressant de noter avec le rapport de Reuters, c’est que les américains sont un peu en avance sur le reste du monde. En effet, aux Etats-Unis, Google+ compte pas moins de 6 millions d’utilisateurs contre 3.6 en Inde, 1 million au Canada, 1 million au Royaume-Unis, 920.000 en Allemagne, 780.000 au Brésil et 500.000 en France et à Taïwan. Dans les autres pays, en revanche, Google+ est un peu moins répandu mais ça évoluera sans doute dans les mois qui viennent.

Maintenant, reste juste à savoir si Google+ va durer dans le temps. En tout cas, ce que je constate, c’est qu’on discute bien plus volontier sur le réseau social de Google que sur celui de Mark Zuckerberg.

Via

Mots-clés googlegoogle plus