44% du temps passé sur internet au bureau se fait à des fins personnelles

Internet est un outil fantastique. Il a même changé nos vies. Sur le plan personnel et professionnel. Mais comment l’utilise-t-on au bureau, justement ? Olfeo s’est penché sur la question et les résultats de son enquête risquent de ne pas plaire à votre employeur. Pas du tout, même.

Mais avant d’aller plus loin, encore faut-il préciser le cadre de l’enquête. L’étude a été menée dans cinq pays européens, et plus précisément en France, en Allemagne, en Belgique, en Suisse et au Luxembourg. Le cabinet a compilé les données d’une centaine d’entreprises de tailles variables représentant à elles seules plus de 150 000 collaborateurs.

Etude navigateur web

Incroyable, mais vrai : les salariés utilisent Internet à des fins personnelles au boulot.

Des entreprises positionnées sur différents secteurs, bien sûr : santé, service, banque, collectivités locales et ainsi de suite.

Les mesures ont été faites de façon anonyme, sur toute l’année dernière. Elles se sont essentiellement basées sur les historiques de navigation fournis par les serveurs proxy.

Olfeo a ensuite développé plusieurs algorithmes pour dégager les grandes tendances.

Une étude menée dans cinq pays européens

D’après cette étude, les salariés passeraient en moyenne 1h53 sur le web chaque jour. Sans surprise, toutes les consultations ne seraient pas faites à des fins professionnels. En réalité, le surf personnel représenterait même 44% du temps passé sur Internet, ce qui représente environ 50 minutes par jour et… 25 jours par an.

En supposant que le salaire brut moyen soit de 4 426 euros (haha), alors cela représente une perte sèche de 6 656 euros par an pour les employeurs. Pour chaque employé, bien sûr.

Tous les sites ne seraient pas logés à la même enseigne. Dans l’ordre, parmi les catégories les plus visitées, on trouverait ainsi les sites d’actualités et les médias, les blogs, les réseaux sociaux, les plateformes de vidéo, les sites de loisirs, les boutiques en ligne, les webmails, les sites de téléchargement, les sites de banque en ligne et les jeux d’argents.

42% des consultations personnelles seraient faites à partir d’une connexion filaire. Dans ce cas, ce sont les blogs qui arrivent en tête de liste, suivis de près par les plateformes de vidéos et les loisirs.

Si le coeur vous en dit et si vous voulez en savoir plus sur cette étude, sachez qu’elle est disponible à cette adresse.

Etude olfeo

Voilà un des slides de l’étude menée par Olfeo.

Mots-clés web