5 raisons de craquer pour la Surface 3

La Surface 3 est disponible en France depuis hier et vous vous demandez peut-être si la belle mérite l’investissement. Logique, cette question, nous nous la posons tous au moins une fois dans notre vie et l’objectif de cet article est évidemment de vous aider à y voir un peu plus clair.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, alors vous devez savoir que Microsoft m’a envoyé une Surface 3 en test au début de la semaine. Je suis actuellement en train de rédiger ma prise en main et elle sera publiée dimanche ou lundi, en fonction de la météo.

Atouts Surface 3

La Surface 3 ne manque pas d’atouts et voici cinq raisons de craquer pour elle.

En attendant, voici 5 raisons de craquer pour la Surface 3.

1. Elle est magnifique à regarder

Je sais que tout le monde ne sera pas de mon avis, mais le design est clairement un critère de différenciation à mes yeux. Produire un terminal puissant et versatile ne suffit pas, il faut effectivement qu’il soit joli à regarder parce que c’est aussi ce qui nous poussera à l’utiliser.

Microsoft a bien compris cet état de fait et il suffit de regarder la Surface 3 pour le comprendre. Son boitier en magnésium est vraiment magnifique et très doux au toucher. Il n’y a rien à dire du côté des finitions non plus.

Si vous avez déjà eu une Surface Pro 3 entre les mains, alors vous vous sentirez comme chez vous car les deux tablettes se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Et c’est vraiment un gage de qualité.

2. Elle répond à plusieurs usages différents

Comme toutes les machines hybrides, la Surface 3 peut être utilisée de plusieurs manières. Si elle est capable de faire office de tablette tactile, il suffira de connecter un Type Cover pour la transformer en ultra-portable.

Alors bien sûr, tous les terminaux de ce type sont logés à la même enseigne. Toutefois, la tablette de Microsoft a un avantage de taille par rapport à ses concurrentes : elle est à la fois compacte et légère.

En réalité, on a vraiment l’impression de se trouver en face d’une tablette. Plus que sur une Surface Pro 3. Et avec ses 622 grammes, on pourra parfaitement la tenir d’une seule main et l’utiliser comme un bloc note grâce au Surface Pen.

Comme un bloc note, ou comme un carnet de dessin.

3. Elle est totalement silencieuse

La Surface 3 est propulsée par une puce Intel Atom x7-Z8700 cadencé à 1,6 GHz. Elle est loin d’offrir les performances d’un i5 ou d’un i7, certes, mais elle a au moins le mérite de consommer peu d’énergie et de dégager peu de chaleur.

Cette particularité a d’ailleurs permis à Microsoft de se débarrasser de tous les ventilateurs habituels. Conséquence directe, la tablette est totalement silencieuse et elle n’émet aucun son. C’est vraiment très agréable.

4. Elle offre les mêmes possibilités que n’importe quel ordinateur

Contrairement à la Surface RT et à la Surface 2, la Surface 3 est livrée avec Windows 8.1 et elle sera donc en mesure de faire tourner n’importe quelle application.

Alors bien sûr, son processeur ne sera pas suffisant pour faire tourner les plus gros jeux ou les applications les plus gourmandes, mais vous n’aurez pas à vous limiter aux outils disponibles sur le Windows Store non plus.

5. Elle est très autonome

Si la fiche technique de la tablette ne mentionne pas la capacité de la batterie, Microsoft indique que la Surface 3 peut tenir pas moins de 10 heures avec une seule charge.

Ce n’est pas un fantasme et cela correspond vraiment à la réalité. La belle est un véritable chameau et elle se paye même le luxe de tenir plus longtemps que ma Stylistic Q704.

La Surface 3 est-elle parfaite ?

Non, bien sûr, mais aucun produit ne l’est de toute manière. Quoi qu’il en soit, pour le moment, je lui ai trouvé seulement deux défauts.

Le premier, c’est son écran. Il est magnifique, c’est vrai, mais il est aussi un peu petit et vous aurez du mal à faire tenir deux applications côte à côte. Le second touche à sa puissance de calcul. Si la puce Atom a de multiples avantages, elle montre rapidement ses limites pour les tâches les plus gourmandes.

Ceci étant dit, si vous avez besoin d’une machine nomade versatile pour surfer sur le web et faire de la bureautique, voir un peu de traitement d’images, alors c’est clairement l’appareil qu’il vous faut.

Je termine cet article avec ma vidéo de déballage.