6 nouveaux bugs dénichés sur Google Maps

Google est une des plus grosses entreprises au monde sur le secteur de la tech et elle compte parmi ses salariés certains des meilleurs ingénieurs et développeurs au monde.

Pour autant, les produits de l’entreprise ne sont pas exempts de bugs et le meilleur exemple est sans conteste Google Maps.

En raison des nombreux algorithmes auxquels fait appel le service pour composer ses vues satellites ou même les panoramas Street View, il n’est effectivement pas rare de croiser des bugs assez déroutants.

Et en voici la preuve par l’exemple.

Quand le système de navigation s’emballe

Capture Google Street View

Google Street View se compose d’une large variété de panoramas. Pour en faciliter la navigation, le système génère automatiquement sur le sol des flèches permettant de se rendre dans une direction ou l’autre.

En règle générale, ces fameuses flèches apparaissent à des carrefours, mais il leur arrive parfois de n’en faire qu’à leur tête.

C’est le cas à Fitchburg, dans le Massachusetts. Si vous explorez les rues de la ville, alors vous finirez peut-être par tomber sur un homme tenant une roue de vélo à la main, un sourire aux lèvres et le pouce de l’autre main pointé vers le haut.

Ce n’est cependant pas sa mine affable qui attire l’oeil, mais plutôt les trois petites flèches présentes à ses pieds. Des flèches qui n’ont sans doute rien à faire ici.

Le chat anonyme

Capture Google Street View

Lorsque Google a lancé Street View, de nombreuses protestations se sont fait entendre. Beaucoup ont en effet accusé la firme de ne pas respecter les libertés individuelles.

En réponse, Google a donc développé un algorithme capable de flouter automatiquement les visages humains et les plaques d’immatriculation.

Toutefois, cet algorithme a parfois tendance à faire du zèle et c’est précisément le cas ici puisqu’il a flouté… un pauvre chat assis tranquillement devant sa maison.

Les poteaux électriques coupés

Capture Google Street View

Lorsque les Google Cars prennent en photo une scène, leurs caméras ne capturent pas une seule image. En réalité, chaque caméra va prendre sa propre photo et ces dernières seront ensuite collées les unes aux autres pour former les panoramas que vous connaissez.

Bien sûr, l’opération est entièrement automatisée et les panoramas sont donc générés par le biais d’un puissant algorithme. Un algorithme qui se charge de gommer les différences d’exposition, mais aussi de s’assurer de la cohérence des scènes recomposées.

Mais voilà, cet algorithme a parfois tendance à s’emmêler les pinceaux et c’est vraisemblablement ce qui s’est produit ici puisque deux poteaux électriques ont été littéralement coupés lors de l’assemblage des images, créant par la même occasion une scène complètement irréaliste.

Le train qui disparaît

Capture Google Street View

Danemark fait partie des pays modélisés par les Google Cars et les Trekkers. Certains de ces derniers ont d’ailleurs été assez loin en se rendant dans certaines gares, comme celle de Flintholm.

Et c’est précisément dans cette gare qu’il est possible de contempler un train coupé en deux, comme par magie.

Encore une fois, il semblerait que le problème vienne des algorithmes en charge de la recomposition des scènes. Si un objet bouge lors de la capture des photos, des bugs de ce type peuvent survenir lors de la création des panoramas. Et c’est ainsi que certaines personnes ou animaux se retrouvent coupés en plusieurs parties.

En revanche, pour les trains, c’est assez rare, et encore plus lorsqu’ils sont à quai, au chaud.

Les randonneurs fusionnés

Capture Google Street View

Cet exemple montre bien les limites de l’algorithme en charge de la recomposition des scènes.

Un Trekker s’est rendu dans les South Sisters, une montage située dans l’état de l’Oregon, afin de nous faire profiter du point de vue exceptionnel qu’ont les randonneurs suffisamment courageux pour atteindre leur sommet.

Plusieurs personnes se trouvaient autour de lui au moment fatidique, et il semblerait que certaines d’entre elles aient un peu trop bougé. Il en résulte cet espèce d’artefact composé de morceaux de deux corps différents.

Une chimère numérique qui mérite parfaitement sa place dans cette liste.

Les faux jumeaux à voiture

Capture Google Street View

Ce dernier bug ressemble beaucoup aux deux précédents. Il a en effet été provoqué par une erreur d’interprétation au moment de la recomposition du diaporama. Un homme vêtu d’un tee-shirt bleu est passé dans les parages au moment de la prise de vue et Google Street View l’a dupliqué par erreur.

En soi, ce n’est pas la première fois qu’un tel bug se produit, mais il y a tout de même un élément intéressant ici. Le double de l’homme et sa portière se retrouvent en effet placés à l’arrière du véhicule et on a donc l’impression que deux hommes vêtus de la même manière et prenant exactement la même pose ont emprunté le même trajet.

Mots-clés googlegoogle maps