64 Raspberry Pi pour un « Super Ordinateur »

Comme Kinect à son époque, le Raspberry Pi donne vie à un bon nombre de projets intéressants et insolites. Certains ont cherché à caser le mini ordinateur dans un Canon 5D Mark II, d’autres ont entrepris de réaliser un système de traduction automatique et fonctionnant en temps réel, mais Simon Cox et son fils, eux, ont préféré utiliser 64 Raspberry Pi pour créer un super ordinateur qui en viendra peut-être un jour à prendre le contrôle du monde et à asservir l’humanité toute entière. Bon, ce n’est pas très cool, c’est vrai, mais ce super ordinateur n’en reste pas moins un très beau projet.

Et attention parce que le truc vraiment très fun, c’est qu’ils ont aussi utilisé des LEGO pour concevoir leur projet et pour relier les Raspberry Pi les uns aux autres. Ce n’est peut-être qu’un détail, mais il a quand même son importance, non ?

64 Raspberry Pi pour un "Super Ordinateur"

Ce qu’il faut aussi préciser, c’est que le super ordinateur obtenu à l’aide de ces 64 Raspberry Pi profite de 1 To d’espace disque, tout ça grâce à 64 cartes SD de 16 Go. C’est plutôt fun, d’autant plus que ce super ordinateur profite également d’une puissance de calcul importante. On rappellera effectivement, pour ceux qui viennent de sortir du coma, qu’un Raspberry Pi embarque un processeur ARMv6 cadencé à 700 Mhz et 256 Mo de RAM. Suffit de multiplier tout ça par 64 pour se faire une idée des spécifications techniques de ce super ordinateur. ‘Fin bon, c’est pas aussi simple non plus, hein, mais passons.

Mais attention car pour obtenir une machine de ce type, il ne suffit évidemment pas de connecter ces 64 Raspberry Pi les uns aux autres. Simon et son fils ont également du développer des logiciels permettant d’exploiter au mieux ce super ordinateur, et ils ont même eu l’extrême gentillesse de publier un guide complet pour vous permettre d’en faire de même. Voilà et même si vous ne disposez pas du budget pour acheter 64 Raspberry Pi, rien ne vous empêche d’en faire autant avec deux ou trois petits ordinateurs, hein.

Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que ce projet prouve au moins une chose : avec quelques compétences et un peu d’imagination, on peut faire des miracles.

Via