Web

675.000 dollars pour 30 chansons téléchargées

Pas de doute, les américains ne déconnent pas avec le droit d’auteur. Après avoir condamné une américaine à verser 1,92 millions de dollars en juin dernier, voilà que les autorités remettent le couvert en s’en prenant à un jeune étudiant. Verdict : 675.000 dollars pour 30 titres téléchargés. Comme dirait l’autre, on peut dire que ça calme quand même pas mal.

675.000 dollars d'amende pour 30 chansons téléchargées

Mais attention, parce que cet étudiant ne s’est pas contenté de les télécharger. Et non, il les a aussi diffusé en upload (ah, les joies du p2p), ce qui est vraiment très très vilain. Heureusement pour lui, le juge n’en a pas tenu compte car sinon, il aurait pu se taper quelque chose comme une amende de 4,5 millions de dollars. Une somme tellement importante qu’elle en devient abstraite.

Et c’est finalement très drôle. Non mais sérieusement, aujourd’hui, on condamne les gamins qui vont télécharger le dernier album de leur groupe préféré mais on ne dit rien aux banques qui utilisent les aides de l’état pour filer plein de brouzoufs à leurs traders. Traders qui, je le rappelle, sont quand même en grande partie à l’origine de la crise économique mondiale que nous sommes en train de traverser. Evidemment, leurs victimes, elles (des mecs qui perdent leur boulot, on en a un sacré paquet), ne toucheront rien.

Il est beau, le monde, tient… Et pendant qu’on y pense, le gamin qui se tape 675.000 dollars d’amende avant même de commencer à bosser, il va faire comment pour s’en sortir ? Alors c’est sûr, les « artistes » pourront balancer quelques putes de plus dans leurs piscines à vague mais ce gamin-là, c’est clair qu’il part dans la vie avec un sacré passif. M’enfin, c’est sans doute normal, hein, puisque personne ne dit rien…

Via L’Expansion

Mots-clés p2pweb 2.0