7 astuces à connaître sur Google Maps

Google Maps est un service franchement très complet et beaucoup se limitent à utiliser les fonctions usuelles de l’outil sans chercher à aller beaucoup plus loin. Il existe cependant pas mal d’astuces à la fois très pratiques et très utiles. En voici une sélection.

Google Maps a pas mal évolué depuis son lancement en 2004. À l’origine, la solution se limitait à la cartographie classique et elle s’en tenait ainsi aux plans des principaux axes routiers.

Astuces Google Maps

Les années passant, Google a enrichi son service avec une vue par image satellite et divers éléments comme les données du trafic en temps réel.

À l’heure actuelle, Google Maps est l’un des services de cartographie les plus complets du marché, mais beaucoup d’utilisateurs s’en tiennent aux fonctions de base. Des fonctions comme le calcul d’itinéraires, par exemple. Pourtant, en parallèle, l’outil propose de nombreuses autres options toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Le partage de localisation

Le partage de localisation

Google permet depuis quelques versions aux utilisateurs de sa solution de partager leur localisation avec leurs proches. Ce qui peut s’avérer très pratique en cas de pépin ou de retard à un rendez-vous, par exemple.

Pour partager sa position avec un tiers, il suffit de lancer Google Maps sur son téléphone et de taper une fois sur le point bleu représentant notre position. L’outil affichera alors un menu comprenant trois options différentes : afficher les lieux à proximité, partager votre position ou bien enregistrer votre place de stationnement.

C’est bien entendu la seconde option qui vous intéresse.

Enregistrer votre place de stationnement

Enregistrer votre place de stationnement

Il était difficile de ne pas rebondir sur cette fonction. Très utile, elle vous permettra de localiser l’endroit où vous vous êtes garés avec votre voiture, votre moto ou même votre scooter.

Pour bénéficier de cette fonction, ce n’est pas compliqué, il suffit tout bonnement de suivre la procédure évoquée un peu plus haut. Cette fois, au lieu de taper sur « partager votre position », il faudra aller chercher la troisième option.

Trouver un itinéraire sécurisé à vélo

Trouver un itinéraire sécurisé à vélo

Google Maps propose de nombreuses options au niveau du calcul des itinéraires et la solutionne se limite bien entendu pas aux voitures.

En réalité, l’outil va plus loin et il intègre ainsi une fonction destinée à faciliter les déplacements à vélo. Après avoir configuré votre itinéraire en définissant le lieu de départ et le lieu d’arrivée, commencez simplement par lancer la recherche et allez ensuite taper sur le bouton symbolisant un vélo, un bouton placé tout à droite du bandeau dévolu aux moyens de transport.

Google Maps affichera alors à l’écran l’itinéraire conseillé pour les vélos. Dans les grandes villes, l’outil sera également en mesure de vous indiquer si les voies à emprunter sont uniquement réservées aux vélos ou pas. Mieux, la solution pourra même vous avertir si le trajet est plat.

Envoyer un itinéraire vers votre téléphone

Envoyer un itinéraire vers votre téléphone

Encore une fonction très pratique. L’écran d’un téléphone n’est pas toujours des plus confortables et il est donc possible que vous préfériez préparer votre prochain déplacement depuis votre ordinateur.

Si tel est le cas, alors vous n’aurez pas besoin de lancer une nouvelle recherche sur votre smartphone. Après avoir calculé votre itinéraire depuis la version de bureau de Google Maps, il suffira de cliquer sur le lien intitulé « Envoyer l’itinéraire vers votre téléphone » (situé sur la gauche) pour récupérer toutes les infos sur votre téléphone.

Mieux, si vous utilisez plusieurs appareils, alors le service vous proposera même de choisir votre téléphone dans une liste. Ensuite, il ne restera plus qu’à taper sur la notification présente sur votre téléphone pour ouvrir l’itinéraire associé dans l’application mobile.

Connaître l'état des parkings

Connaître l’état des parkings

Se déplacer à un endroit donné ne constitue pas la seule difficulté d’un voyage ou d’un déplacement. Encore faut-il pouvoir se garer.

Là encore, Google Maps peut s’avérer très utile. Après avoir lancé sur le smartphone le calcul d’un itinéraire en configurant la voiture comme moyen de transport, le trajet à suivre apparaîtra à l’écran. Si si vous observez attentivement la carte regroupant les données du voyage, alors vous verrez apparaître un « P » entouré d’un rond vert, bleu ou rouge.

Ce rond symbolise l’état des parkings situés autour de votre destination. Lorsqu’il est rouge, alors cela signifie tout simplement que vous aurez du mal à trouver une place libre.

Trouver des transports en commun accessibles en fauteuil roulant

Trouver des transports en commun accessibles en fauteuil roulant

Ce n’est pas vraiment une révélation, mais nos infrastructures ne sont pas toujours adaptées aux personnes handicapées. Les rampes, par exemple, ne se sont pas généralisées et il existe encore des endroits inaccessibles pour les fauteuils roulants.

Google Maps propose précisément une option destinée à simplifier les déplacements des personnes handicapées.

Pour commencer, il faut lancer le calcul d’un nouvel itinéraire et sélectionner ensuite les transports en commun comme moyen de déplacement.

Google Maps affichera alors les différents itinéraires conseillés. Tapez simplement sur le bouton « options » pour faire apparaître des paramètres supplémentaires et cochez la case « accessible en fauteuil roulant » pour limiter les propositions aux transports adaptés aux fauteuils.

Ajouter une escale à un itinéraire

Ajouter une escale à un itinéraire

Cette option intéressera beaucoup les amateurs de road trips.

Par défaut, lorsqu’on lance le calcul d’un itinéraire, Google Maps va choisir la route la plus rapide et/ou la moins embouteillée. La solution part en effet du principe que vous souhaitez atteindre votre destination en un minimum de temps et sans avoir à passer de longues heures dans les bouchons.

Il est cependant possible de modifier l’itinéraire calculé pour ajouter de nouvelles escales. Ce qui peut s’avérer très pratique lorsqu’on désire par exemple découvrir une nouvelle région. Pour ce faire, il suffit de lancer le calcul d’un itinéraire et de taper ensuite sur le bouton situé en haut à côté des deux lieux configurés, un bouton symbolisé par trois petits points empilés les uns sur les autres.

Dans le menu qui apparaîtra alors à l’écran, il suffira d’aller chercher l’option « ajouter une étape » pour voir apparaître un nouveau champ au niveau de l’itinéraire. Il sera alors possible d’indiquer manuellement le nom des endroits par lesquels vous souhaitez passer.

Mots-clés googlegoogle maps