7 choses à retenir sur le casque Oculus Rift

Oculus VR a tenu une conférence de presse hier soir pour présenter la version finale de son casque de réalité virtuelle, et donc l’Oculus Rift. Les annonces se sont succédées à un rythme soutenu et la firme a même profité de l’occasion pour annoncer un partenariat avec… Microsoft. Pas mal, non ?

Celle-là, c’est sûr, personne ne l’avait vue venir, pas même les plus gros médias américains. Et attention car ce partenariat n’est pas qu’un mariage de façade. Les deux sociétés sont effectivement bien décidées à travailler ensemble pour enrichir leurs écosystèmes respectifs.

Oculus Rift : image 1

Le casque vu de face. Les capteurs ne sont pas apparents.

Voilà qui devrait réjouir pas mal de monde, et notamment les joueurs.

Microsoft et Oculus VR vont travailler main dans la main

En marge, Oculus VR a aussi profité de l’occasion pour lever le voile sur une manette assez étrange composée de deux éléments distincts : l’Oculus Touch. Une fois tenus en main, ils permettront à l’utilisateur d’interagir avec les univers virtuels projetés par le casque.

Bref, le spécialiste de la réalité virtuelle n’a pas ménagé ses efforts pour impressionner les foules.

Et si vous n’avez pas pu suivre la conférence en direct, alors voici ce qu’il fallait en retenir :

  1. Le casque sera capable d’afficher des jeux streamés par un ordinateur fonctionnant sous Windows 10 ou par une Xbox One.
  2. Il sera vendu avec une manette Xbox One et avec un adaptateur qui nous permettra de la connecter à notre ordinateur.
  3. Le contrôleur imaginé par Oculus VR sera scindé en deux éléments distincts, chacun pour une main.
  4. Chaque élément intègrera un stick analogique, deux boutons et deux gâchettes, avec une dragonne pour éviter les mauvaises surprises et plusieurs capteurs en prime, bien sûr.
  5. L’appareil intègrera des écouteurs (amovibles) et il ne sera donc pas nécessaire de brancher un casque dessus.
  6. Les capteurs du casque seront cachés derrière une plaque en plastique et ils ne seront pas apparents.
  7. Oculus VR va investir 10 millions de dollars pour faciliter le développement de jeux compatibles avec son casque.

Intéressant, bien sûr, mais il manque encore une inconnue dans l’équation : le prix du casque. Le patron de la société n’a malheureusement pas évoqué le sujet durant sa présentation et nous n’en savons pas beaucoup plus de ce côté là.

Il a cependant pris le temps de présenter quelques uns des titres qui seront disponibles au lancement du casque, et notamment Eve Valkyrie, Chronos et Edge of Nowhere. On termine avec les vidéos qui vont bien.