72 explosions lumineuses provoquées par une source inconnue ont été repérées par des astronomes

L’Univers recèle encore de nombreux mystères et nous sommes finalement loin de tout comprendre du monde qui nous entoure. En voici une nouvelle preuve. Des astronomes ont effectivement détecté pas moins de 72 explosions lumineuses en provenance d’une source impossible à identifier.

Ces explosions ont été détectées suite à une observation menée à partir d’instruments terrestres. En scrutant le ciel, les astronomes impliqués ont repéré soixante-douze flashs lumineux extrêmement brillants et rapides, des flashs provenant tous de la même source.

Espace

Habituellement, ces flashs sont provoqués par des supernovas et donc par des étoiles en fin de vie.

72 flashs lumineux très intenses et très rapides

Ces corps résultent habituellement de l’explosion thermonucléaire d’une naine blanche ou de l’implosion d’une étoile massive dans laquelle se déroulent des réactions nucléaires.

Ce n’est pas le plus intéressant cependant.  Ces phénomènes sont en effet assez rares à l’échelle humaine et aucune supernova n’a ainsi été observée dans notre propre galaxie depuis… l’invention du télescope.

Encore plus étrange, en tant normal, le processus à l’origine de la formation d’une supernova dure quelques millisecondes et le phénomène lumineux qui en résulte peut ensuite être observé pendant plusieurs mois.

Ce n’est cependant pas le cas ici puisque ces soixante-douze explosions lumineuses ont disparu très vite après avoir été observées. Elles sont en effet restées visibles entre une semaine et un mois, ce qui est finalement très court lorsqu’on raisonne à l’échelle cosmique.

Un nouveau type de supernova ?

Intrigués, les astronomes ont donc cherché à déterminer l’origine de ces explosions et ils ont alors réalisé que le phénomène s’était déroulé à environ quatre milliards d’années-lumière de notre position. En outre, ces explosions varieraient en taille et en température.

Elles s’étendraient en effet de deux à cent fois la distance séparant la Terre du Soleil avec des températures allant de dix mille à trente mille degrés Celsius.

Après avoir poursuivi leurs analyses, les astronomes ont également fait une autre découverte. Ces explosions se dilateraient et elles se refroidiraient à mesure qu’elles évoluent dans le temps.

Pour le moment, aucun chercheur n’a réussi à expliquer ce phénomène et à identifier sa source. Les astronomes impliqués pensent que ces explosions lumineuses ont peut-être été causées par un nouveau type de supernova, mais ils n’ont pas encore été en mesure de le prouver.

Afin de faire toute la lumière sur cet étrange phénomène, les chercheurs ont en effet besoin de plus de données et ils vont donc utiliser un des télescopes situés dans les Andes chiliennes pour tenter de détecter de nouvelles traces de ces explosions.

Mots-clés espaceinsolite