7659, le site chinois qui distribue des applications iOS piratées accessibles sans jailbreak

Apple, comme la plupart des constructeurs oeuvrant sur le marché de la téléphonie mobile, met au service des entreprises des solutions logicielles permettant de gérer facilement un parc de smartphones et de tablettes tactiles. Solutions permettant, entre autres choses, de déployer rapidement des applications sur plusieurs terminaux. Kuaiyong, une entreprise chinoise, a décidé d’utiliser cette plateforme à son avantage en montant un site permettant à n’importe quel mobinaute de télécharger gratuitement des applications piratées sans avoir à passer par la case jailbreak, un site qui s’appelle 7659 et qui n’est pas accessible en dehors des frontières chinoises. A moins, bien sûr, de passer par un gentil proxy, cela va de soi.

Pas très légal, c’est certain, d’autant plus que 7659 compte pas mal d’applications à son catalogue. Si l’on en croit The Verge, il serait ainsi possible de trouver des titres particulièrement populaires comme Final Fantasy V accessibles en quelques clics et sans avoir à sortir la carte bleue. Sachant que ce dernier est actuellement proposé à 14.49€, on se dit que ce portail doit être particulièrement populaire chez les mobinautes chinois.

7659

7659 est un drôle de site chinois qui diffuse librement des applications iOS piratées ne nécessitant pas le jailbreak pour fonctionner.

Le plus drôle, évidemment, ce sont les explications données par Kuaiyong pour expliquer et justifier l’existence de 7659. Selon la compagnie, les chinois auraient beaucoup de mal à comprendre le fonctionnement de l’AppStore, et donc à utiliser la boutique pour récupérer des applications. Souhaitant rendre iOS aussi accessible que possible, elle aurait donc mis en place un portail spécifique plus intuitif et plus facile à utiliser, un portail proposant un vaste choix d’applications et qui devrait prochainement apporter de nouvelles fonctionnalités, comme un système de sauvegarde et de restauration complet. En gros, donc, tout est de la faute d’Apple et de ses ingénieurs, des ingénieurs qui n’ont pas été capables de proposer un outil réellement ergonomique et accessible.

Pourquoi pas. Notons tout-de-même que la firme de Cupertino, de son côté, n’a pas souhaité commenter l’existence de ce site, ni même les services qu’il offre aux internautes chinois. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que la Pomme Croquée doit être actuellement en train d’enquêter pour mettre la main sur le profil développeur utilisé par le site. Et il y a donc de fortes chances que 7659 ne fasse pas de vieux os. Enfin, à moins que Kuaiyong n’ait investi dans plusieurs profils, bien entendu. Ou qu’il le fasse prochainement.

Crédits Photo

Mots-clés appleiosweb