88Q5050, le premier switch Ethernet Gigabit pensé pour la voiture autonome

Marvell vient de lever le voile sur le premier switch Ethernet 1 gigabit pensé spécialement pour les voitures connectées. Baptisée, 88Q5050, cette solution est destinée à assurer la protection des véhicules connectés contre tout risque d’agression. Intégrant plusieurs mesures de sécurité, elle peut aussi être adaptée au besoin des passerelles réseau traditionnelles.

Pour donner un coup de pouce au prometteur marché de la voiture connectée, Marvell lance le premier switch Ethernet 1 gigabit sécurisé. Sa conception a été principalement pensée pour les véhicules connectés.

IRT Voitures autonomes

Il aura pour rôle d’assurer la protection de ces derniers contre les attaques et les piratages de données effectués de l’intérieur ou de l’extérieur de l’habitacle roulant.

Un système de sécurité fiable

Les principaux équipementiers automobiles sont actuellement en train de tester les premiers exemplaires du 88Q5050.

Marvell a opté pour les normes Ethernet IEEE 802.3 et 802.1 pour mettre au point le système de sécurité de données du dispositif. L’entreprise américaine a aussi veillé à ce que le produit soit équipé de plusieurs mesures de sécurité, dont des fonctionnalités de démarrage de confiance ou Trusted Boot et des fonctionnalités d’analyses des paquets ou DPI.

Le switch Ethernet gigabit sécurisé de Marvell offre aussi la garantie d’une sécurité optimale grâce à son système de listes blanches et noires, deux barrières destinées à éviter les cyberattaques comme les DoS ou Denial of Service.

Selon l’analyste chez Strategy Analytics, Ian Riches, « Au fur et à mesure que les voitures connectées deviennent plus autonomes et que la demande de volume et de mobilité augmente, les véhicules sont de plus en plus vulnérables aux brèches de sécurité et aux nouveaux types de cyberattaques. »

Un dispositif performant

Lors de la conception du switch, Marvell a pensé à l’intégration de 8 ports Ethernet gigabit, dont quatre IEEE 100BASE-T1 et une section configurable de quatre autres ports (un IEEE 100BASE-TX, deux MII/RMII/RGMII ports et un GMII).

C’est grâce à un processeur ARM Cortex-M7 à 250 MHz que l’ensemble des ports Ethernet qui compose le dispositif fonctionne. Il faut aussi noter que le switch répond aux standards de l’industrie automobile pour l’intégration de circuits intégrés, car il est certifié AEC-Q100.

Riches a tenu à souligner que « La nouvelle génération de commutateurs Ethernet pour l’automobile de Marvell constitue une base matérielle sécurisée pour les voitures connectées, qui aidera à protéger les infrastructures intelligentes avec des fonctions de sécurité avancées contre les futures évolutions des cybercrimes. »

Mots-clés marvellsécurité