99designs arrive en France !

99designs, la plateforme communautaire spécialisée en création graphique, vient tout juste de lancer un nouveau portail entièrement dédié à la langue de Molière et visant ainsi… le marché français ! Et afin de se faire connaître au plus grand nombre, elle va même organiser un grand concours qui devrait intéresser les startups puisqu’il sera possible de remporter des packs d’identité visuelle intégrant diverses créations comme un logo, des cartes de visite et même des tee-shirts. Oui, et si vous voulez mon avis, nos amis graphistes et autres designers de talent risquent de grincer des dents à la lecture de cette nouvelle.

Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, 99designs se présente sous la forme d’une plateforme entièrement dédiée à la création graphique participative. Bon, le terme est sans doute un peu pompeux mais l’idée est là. Un projet, des créatifs qui s’affrontent, une récompense, ça sent bon le « crowdsourcing » et on retrouve finalement le même concept que pour Wilogo et les autres.

99designs arrive en France !

Comment ça marche alors ? En fait, c’est assez simple. Une entreprise désireuse de parfaire son identité visuelle arrive sur le service et créer un nouveau concours. Il peut s’agir d’un nouveau logo, d’une carte de visite, d’un nouveau thème ou de n’importe quelle autre illustration. Pour se faire, il devra suivre un assistant complet qui l’amènera à construire son brief. Une fois ce dernier au point, il aura ensuite à choisir entre plusieurs packs payants et facturés à plusieurs centaines d’euros.

Après avoir validé son concours, ce dernier va automatiquement se retrouver en ligne et les graphistes fréquentant la plateforme vont donc pouvoir y participer en présentant leurs créations. L’entrepreneur, de son côté, devra choisir celle qui lui plaît le plus, rémunérant par la même occasion le créatif qui en est à l’origine. Et s’il ne trouve pas chaussure à son pied, alors il pourra tout simplement annuler le concours et récupérer sa mise.

Sur le papier, on comprend tout-de-suite que le concept favorise bien évidemment l’entrepreneur. Et ce au détriment des graphistes puisque ces derniers vont finalement bosser pour… rien. Certes, le graphiste qui remportera le concours remportera la mise, c’est un fait, mais il n’en ira bien évidemment pas de même pour tous les autres. Ce qui veut dire que sur les 30 ou 50 participants qui enverront leurs créations sur la plateforme, on en aura 29 ou 49 qui rentreront bredouille la queue entre les jambes et leur création sous le coude. Peu importe le nombre d’heures qu’ils auront passé dessus, ils ne toucheront pas le moindre kopek.

Est-ce que c’est juste ? Pas de mon point de vue, aussi subjectif soit-il. Est-ce que c’est dangereux ? Assurément, parce qu’avec ce type de plateforme, l’entrepreneur n’a finalement plus aucun intérêt à passer par le petit indépendant qui tente de gagner sa croûte. Avec 99designs, ses créations lui coûteront moins cher et il aura plus de choix. Pire, s’il est mal intentionné, il pourra même organiser de faux concours pour tenter de trouver des idées qu’il reprendra ensuite à son compte. Peut-être que les graphistes qui se lancent trouveront là un moyen de se faire connaître, voire de se faire un nom, mais je reste tout-de-même très méfiant sur ce genre de services, d’autant plus qu’il est encore très difficile de mesurer l’impact réel qu’ils peuvent avoir sur le marché.

Pour finir et pour ouvrir un peu le débat, je vous conseille d’aller lire cet excellent article pas tout jeune (il date de 2007) publié chez Marie&Julien. Un article qui est finalement toujours très actuel.

Et vous, qu’est ce que vous en pensez ?

Via

Mots-clés 99designsweb

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.