Clicky

A 14 ans, elle se suicide après avoir été harcelée sur Facebook

Madison avait 14 ans et elle était une adolescente comme les autres. Elle avait des amies et elle était aussi très active sur les réseaux sociaux mais son sourire de façade cachant en réalité une grande souffrance. Elle était harcelée depuis plusieurs mois sur Facebook et elle a finalement décidé de mettre fin à ses jours ce mardi pour ne plus avoir à subir les insultes et les humiliations de ses camarades de classe.

Les adolescents sont par définition extrêmement fragiles. Ils ne sont plus des enfants, mais ils ne sont pas non plus des adultes et cette étape transitoire est la cause de nombreux bouleversements d’ordre hormonaux et psychologiques.

Suicide Madison

Une adolescente a mis fin à ses jours après avoir été harcelée sur Facebook.

Ces changements peuvent les pousser à perdre confiance en eux et les pousser à s’isoler du reste du monde. Il suffit alors d’une simple dispute ou même d’une rupture pour les pousser à commettre l’irréparable.

Madison ne supportait plus d’être harcelée

Le nombre de suicides a considérablement augmenté chez les adolescents au fil des années. D’après les derniers chiffres du gouvernement, il serait même devenu la deuxième cause de mortalité chez les 15-24 ans après les accidents de la circulation, et la première chez les 25-34 ans.

Les taux varient bien évidemment d’un pays à l’autre et il reste très important en France mais également en Finlande et en Belgique malgré de nombreuses campagnes de communication.

Madison a toujours été victime de harcèlement et tout a commencé à l’école et plus précisément à l’école primaire de Notre Dame de Bon Secours. Ses camarades de classe l’avaient pris en grippe et ils l’insultaient régulièrement tout en se moquant d’elle.

Elle pensait que son passage dans le secondaire allait arranger les choses mais cela n’a pas du tout été le cas et la situation a même empiré lorsqu’elle a commencé à se rendre sur Facebook. Elle recevait chaque jour des dizaines d’insultes et les élèves de son école prenaient un malin plaisir à se moquer d’elle à chacune de ses publications.

Madison a tenté de résister mais elle a fini par baisser les bras

Madison a tenté de résister mais elle a fini par baisser les bras. Mardi, elle a donc pris une corde et elle s’est pendue dans sa cage d’escaliers. Son corps a été retrouvé par sa propre mère.

Ce n’est pas la première fois qu’une adolescente décide de mettre fin à ses jours après avoir été harcelée sur Facebook. En décembre dernier, une jeune fille de 12 ans s’est ainsi pendue dans sa chambre en utilisant la ceinture du peignoir de son père.

C’est précisément pour cette raison que l’Europe réfléchit à une nouvelle loin afin d’interdire les réseaux sociaux aux moins de 16 ans.

La harcèlement a toujours existé, c’est un fait, mais la situation s’est considérablement empirée depuis l’avènement des réseaux sociaux. Avant l’émergence de ces services, les adolescents pouvaient toujours se réfugier dans leur chambre pour échapper à leurs problèmes mais ces derniers les accompagnent désormais partout, que ce soit par le biais de leur ordinateur ou de leur téléphone portable.

elle s’appelait Madison, elle avait 13 ans, aujourd’hui elle à décidé de rejoindre les anges. toutes nos condélances à la famille de Madison et sachez que nous nous battrons pour elle et pour les autres

Posté par Harcèlement Scolaire il est grand temps de dire STOP sur mercredi 10 février 2016

Mots-clés web

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.