Clicky

A 16 ans, ce hacker a gagné plus de 358 000 € avec un virus

Adam Mudd avait environ 16 ans et il habitait encore chez ses parents lorsqu’il a développé le virus Titanium Stresser. Le programme lui a rapporté pas mal d’argent et il lui a ainsi fait gagner environ 300 000 £ en l’espace de quelques années. Seul problème, il l’a aussi envoyé tout droit devant un juge. Le procès a d’ailleurs commencé.

Adam a habité pendant plusieurs années à Kings Langley, dans le Hertfordshire, et il n’a pas eu une vie de tout repos.

Adam Mudd

Il souffre en effet du syndrome d’Asperger et ce dernier lui a valu d’être souvent pris pour cible par ses camarades de classe.

Adam a dû quitter l’école après avoir été harcelé par ses camarades de classe

En septembre 2013, la situation s’est aggravée et ses parents n’ont eu d’autre choix que de le retirer de l’école. Seul, isolé, l’adolescent s’est donc tourné vers l’informatique et il s’est lancé corps et âme dans la programmation.

Quelques semaines plus tard, Adam a développé son premier virus, un virus connu sous le nom de Titanium Stresser.

Ce programme n’est pas très connu des profanes, mais il était très apprécié des hackers. Et pour cause, puisqu’il permettait de lancer des attaques DDoS massives sur n’importe quelle infrastructure. Il faut d’ailleurs savoir que la solution a inspiré la Lizard Squad pour le développement de la plate-forme Lizard Stresser.

Les deux solutions se ressemblent d’ailleurs beaucoup. Tout comme la Lizard Squad, Adam avait effectivement choisi de proposer son outil à la location. Les hackers désireux de lancer une attaque DDoS n’avaient donc qu’à se rendre sur le service et s’acquitter d’une somme forfaitaire dont le montant variait en fonction de l’ampleur de l’attaque.

Entre décembre 2013 et mars 2015, Adam a utilisé son outil pour mener 594 attaques contre environ 181 adresses IP différentes. Elles ont notamment visé les établissements scolaires du territoire britannique. Des écoles et des collèges, bien sûr, mais également de nombreuses universités prestigieuses. Le coût total a été estimé à plusieurs millions de livres.

1,7 million d’attaques recensées pour Titanium Stresser

Face à la situation, la police britannique a mobilisé ses meilleurs experts. Après une enquête de longue haleine, ces derniers ont réussi à remonter la piste menant au développeur. Adam a été placé en détention et ses différents serveurs ont subi une analyse poussée.

En analysant leurs logs, les enquêteurs ont réalisé que Titanium Stresser avait été utilisé en tout dans plus de 1,7 million d’attaques. Adam aurait ainsi empoché un peu plus de 300 000 £, soit environ 358 000 €.

Adam n’a pas cherché à se défendre. Il a plaidé coupable aux trois chefs d’accusation portés par la partie adverse. Durant le procès, il a déclaré qu’il avait compris sur le tard que ce qu’il faisait était mal. Toutefois, il ne s’en était pas rendu compte à l’époque. Ben Cooper, son avocat, a renchéri en indiquant que l’adolescent cherchait surtout une forme de reconnaissance de la part des hackers.

Pour le moment, le juge n’a pas encore rendu son verdict, mais il devrait le faire avant la fin du mois. Depuis qu’il a été libéré sous caution, Adam n’a pas eu le droit de toucher un ordinateur et il a ainsi enchaîné les petits boulots en attendant son jugement.

Maintenant, si vous voulez le fond de ma pensée, avec de telles compétences, il ne devrait avoir aucun mal à trouver un boulot dans une boîte de sécurité informatique.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.