Clicky

A 95 ans, un ancien pilote de la Luftwaffe vole en Spitfire

Le Spitfire est incontestablement l’un des plus beaux avions de chasse de la Seconde Guerre mondiale. L’un des plus beaux et l’un des plus respectés dans les airs à cette époque. C’est notamment grâce à cet appareil de légende conçu par Reginald Mitchell au cours des années 30, que le Royaume-Uni est parvenu à tenir bon face aux incessants raids aériens allemands, qui ont eu lieu tout au long de la Bataille d’Angleterre.

Seul pays encore capable de résister à l’Allemagne nazie à l’horizon 1940, le Royaume-Uni et sa célèbre Royal Air Force avaient su s’imposer dans les airs, tenant tête à la Luftwaffe d’Hermann Göring et ce pendant de longs mois et au sein leur propre espace aérien.

Spitfire-luftwaffe

Âgé de 95 ans, Hugo Broch un ancien pilote de la Luftwaffe (armée de l’air allemande), a réalisé l’un de ses plus grands fantasmes : voler à bord d’un Spitfire.

Mais si nous revenons sur cette période historique et sur le Supermarine Spitfire, c’est parce qu’un événement insolite a eu lieu il y a quelques jours en Angleterre. Un événement qui implique un Spitfire… et un ancien pilote de la Luftwaffe âgé de 95 printemps.

Le vieil homme et le chasseur

Hugo Broch, l’ancien aviateur allemand, n’est pas n’importe quel pilote. Il est l’un des as allemands de la Seconde Guerre mondiale et s’est notamment illustré sur le front de l’Est où – à bord de son Messerschmitt Bf-109 – il a remporté 81 victoires pour 324 missions. Des états de service impressionnants qui lui ont valu de nombreuses récompenses militaires, dont la Croix de chevalier de la croix de fer en mars 1945.

À 95 ans l’intéressé a donc réalisé l’un de ses plus vieux rêves : voler à bord de l’emblématique avion britannique, en montant dans le cockpit d’un Tr.9 MJ627 (version biplace du Spitfire).

Interrogé par la BBC, Hugo Broch n’a pas hésité à dire tout le bien qu’il pensait de l’appareil : « Le Spitfire était très respecté [par les hommes de la Luftwaffe]. Avec cette machine vous avez le sentiment d’être libre, d’être capable de faire tout ce que vous voulez« . Ce à quoi il a par la suite ajouté « Le Spitfire est une excellente machine, une machine merveilleuse (…). J’ai à nouveau ressenti ce que c’était de voler… et à quel point c’est beau de voler« .

Notons qu’Hugo Broch n’est pas le seul vétéran de la Seconde Guerre mondiale a avoir eu l’occasion de monter à bord d’un Spitfire biplace. En février dernier Ray Roberts – un ancien pilote de la RAF âgé de 100 ans – avait aussi pu voler (de nouveau cette fois) à bord du célèbre avion de chasse anglais.