Clicky

A Dubaï, une Britannique a été condamnée à de la prison pour une bagarre déclenchée à cause de selfies

Qui aurait cru qu’on pouvait se faire emprisonner à cause d’un selfie. Pourtant, c’est bien ce qui est arrivé à Asa Hutchinson, une Britannique de 22 ans qui a été condamnée à une peine de prison de 3 mois par la justice dubaïote après qu’une mauvaise blague impliquant des selfies ait mal tourné.

Asa était en compagnie de son groupe d’amis qui essayait de prendre des photos avec un suédois ivre qui s’était endormi dans le lobby d’un hôtel de Dubaï.

Tout a mal tourné lorsqu’un des membres du groupe s’est amusé à gifler l’homme d’affaires qui s’est réveillé en sursaut et a attaqué les jeunes gens. Asa Hutchinson n’a fait qu’assister à la scène impuissante, mais a, malgré elle, été impliquée dans l’accrochage.

Les faits se sont déroulés en 2016 et Asa avait alors déclaré qu’elle était revenue sur ses pas pour voir ce qui s’était passé lorsqu’elle a entendu les coups qui ont été échangés entre le suédois et ses amis.

Tout le groupe embarqué

Le suédois a immédiatement alerté la police qui a embarqué tout le groupe pour se rendre au poste de police. Au moment où le suédois a découvert qu’Asa Hutchison résidait à Dubaï, il a décidé de porter plainte contre elle malgré le fait qu’elle n’ait rien fait.

En dehors d’Asa Hutchinson, un jeune homme de 26 ans dont l’identité n’a pas été révélée a aussi été condamné à trois mois de prison d’après le journal The National. Le reste du groupe a pu récupérer leur passeport pour revenir au Royaume-Uni.

Hutchinson dénonce une injustice

Face à la peine dont elle a écopé, Asa Hutchinson a crié à l’injustice. « C’est tellement injuste, je n’étais pas impliquée dans cette affaire. Je n’ai fait qu’assister à la scène, mais la police ne s’intéresse pas à ce que j’ai à dire. Une fois que cet homme a porté plainte, rien de ce que je pouvais dire ne comptait. »

Radha Stirling, directrice de l’association Detained in Dubaï, a déclaré que dans ce pays, « Si deux parties sont en conflit, c’est souvent la première personne a porté plainte auprès de la police qui a gain de cause. »

Lorsque sa sentence a été prononcée, Asa Hutchinson ne se trouvait plus à Dubaï et avait rejoint le Royaume-Uni.

Mots-clés insoliteselfies

Micka

Curieuse de nature, je cherche à m'épanouir dans l'une de mes passions, l'écriture web, avec la devise : ne rien prendre pour acquis et prendre chaque mission comme un challenge.