À Phoenix, les habitants ont testé les voitures autonomes de Waymo

Des tests en conditions réelles sur les voitures autonomes de Waymo, la filiale d’Alphabet, sont en train d’être effectués. Il s’agit d’une grande première pour la firme. Le test se déroule à Phoenix, la capitale de l’Arizona, auprès de plusieurs habitants des environs.

Avec cette expérience, Waymo souhaite connaitre l’avis de la population sur sa technologie dans le but de coller au maximum aux attentes du grand public. Ceux qui veulent faire un tour à l’intérieur des véhicules autonomes peuvent donc se rendre sur place et tester directement un des véhicules mis à leur disposition.

Waymo Phoenix

Pour la firme, il s’agit bien évidemment d’une étape cruciale. Elle a d’ailleurs fait les choses en grand en mettant une centaine de véhicules à la disposition des habitants de la ville.

100 véhicules autonomes en accès libre

Les voitures en question sont en réalité des minibus Chrysler Pacifica. Des tests ont déjà été effectués en interne avec à peu près 10 000 courses d’après John Krafcik, le directeur général de Waymo.

Cependant, la firme souhaite partager son expérience avec d’autres personnes en dehors de ses propres locaux et c’est pour cela qu’elle a fait appel aux habitants de Phoenix. L’idée est bien évidemment d’obtenir des retours venant les utilisateurs finaux potentiels des voitures.

Si le choix de l’entreprise s’est tourné vers l’Arizona, c’est surtout parce que le pays n’a pas encore promulgué ou mis en place une quelconque législation sur les véhicules autonomes. Waymo a préféré procéder de la sorte pour ne pas se retrouver dans la même situation que son concurrent Uber pendant ses essais à San Francisco, des essais qui ont été interrompus par le Department of Motor Vehicles pour cause de non-respect des règlements.

Pour se rapprocher des utilisateurs

Le test des voitures se limite à une zone partagée entre quatre quartiers de la capitale de l’Arizona. Pour le rendre plus réaliste, les personnes ont commencé par commander la voiture avec une application dédiée.

Ils ont ensuite effectué le plus long trajet possible pour fournir le maximum d’informations à Waymo. Pour intervenir en cas de danger ou d’accident, des chauffeurs qualifiés ont accompagné les voyageurs. Ils étaient également chargés de noter toutes les appréciations et les critiques.

Cette expérience montre que Waymo ne se préoccupe pas uniquement de la technologie de ses voitures, mais se focalise également sur le besoin et l’expérience des utilisateurs.

D’ailleurs, au cours des prochains mois, 500 autres minivans autonomes seront mises à la disposition des habitants de la ville.