Aaron Traywick, le biohacker qui s’est injecté un vaccin contre l’herpès, a été retrouvé mort… dans un SPA

Aaron Traywick a trouvé la mort en début de semaine. L’homme a en effet été retrouvé dans un SPA situé à Washington. Les circonstances exactes de sa mort n’ont pas encore été rendues publiques.

Aeron Traywick avait une vingtaine d’années et il se passionnait pour toutes les questions relatives au biohacking. Extrêmement actif, il était également à la tête de l’entreprise Ascendance Biomedical, une entreprise s’étant donné pour mission de « réimaginer la biomédecine » et de « dessiner le futur » en se spécialisant dans la recherche et les essais médicaux.

Traywick

Parmi les différents projets en cours par l’entreprise se trouve deux produits très différents l’un de l’autre : le premier à pour but de traiter le VIH et le second d’augmenter la masse musculaire et la force.

Aaron Traywick a été retrouvé mort dans un SPA de Washington

Aaron Traywick a organisé en février dernier une conférence de presse pour présenter les dernières avancées de son entreprise, une conférence de presse retransmise en direct sur Facebook Live. Durant l’événement et contre toute attente, l’homme a sorti une seringue de sa poche et il s’est alors injecté dans la cuisse une substance présentée tout d’abord comme un composé de recherche puis comme un traitement expérimental pour soigner l’herpès.

L’affaire avait fait beaucoup de bruit à l’époque et elle lui avait notamment valu de nombreuses critiques. Beaucoup lui ont en effet reproché de prôner l’automédication et d’inciter de ce fait les malades à mettre leur santé en danger en s’injectant des substances potentiellement dangereuses.

D’après Vice, Aaron Traywick aurait donc été retrouvé en début de semaine mort dans un bassin de thérapie de flottaison situé dans un SPA de la ville de Washington et plus précisément de l’avenue Massachusetts.

Pas de trace de crime

La police a bien entendu ouvert une enquête, mais elle a également indiqué n’avoir trouvé aucune preuve suggérant de près ou de loin un acte criminel ou malveillant. Le corps du biohacker a été transporté à la morgue et il subira très prochainement une autopsie.

Selon nos confrères, Aaron Traywick aurait pris ses distances avec son entreprise depuis la diffusion de son live en février dernier. L’homme avait visiblement pris ses distances de sa société, sans expliquer les raisons de son choix à ses collaborateurs.

Mots-clés insolite