ABB va construire une usine de robots fabriqués… par des robots

Samedi dernier, la société helvético suédoise ABB a annoncé qu’elle investissait 150 millions de dollars dans la construction d’une nouvelle usine combinant l’intelligence artificielle et l’automatisation robotique à Shanghai, en Chine. En d’autres mots, la société prévoit de construire une usine où les robots fabriquent des robots.

Cette « usine du futur » devrait être opérationnelle d’ici la fin de l’année 2020. Elle serait avant tout destinée à satisfaire les exigences du plus gros marché mondial de la robotique.

Notons qu’à l’occasion, ABB et le gouvernement municipal de Shanghai ont également signé un accord de coopérations stratégique global pour soutenir le développement de l’industrie, de l’énergie, du trafic et de l’infrastructure dans la région.

L’usine proposera des solutions avancées et sur mesure

La nouvelle usine du groupe zurichois devrait proposer des solutions de fabrication robotique à la pointe de la technologie et répondant aux exigences du marché mondial.

Selon Sami Atiya, président de la division Robotics and Motion d’ABB : « Le concept de cette usine repose sur les mêmes conseils que l’entreprise donne tous les jours à ses clients: investissez dans des solutions d’automatisation offrant flexibilité et agilité pour évoluer dans les directions du marché ».

Il a ajouté que « ABB est fière d’aider ses clients en Chine et dans le monde avec des solutions tirant pleinement parti des technologies les plus récentes pour relever les défis de la personnalisation de masse, des cycles plus rapides et du changement constant qui sont devenus la nouvelle norme, même dans nos propres usines ».

Une usine de fabrication flexible

Pour pouvoir fabriquer des robots sur mesure, la nouvelle usine de la firme helvético suédoise ne se basera pas sur des chaînes de montage fixes.

En effet, les chariots sur place se déplaceront plutôt de façon autonome entre les îlots pour que les robots de fabrications puissent disposer des pièces dont ils auront besoin à chaque fabrication.

Bien entendu, ce système sera contrôlé par les responsables de production et chargés de maintenance de l’usine à partir des « tableaux de bords intuitifs » afin d’anticiper les éventuelles pannes, pour éviter les temps d’arrêt coûteux mais également pour optimiser la consommation énergétique des machines.

Mots-clés robotiquerobots