ACCEL, le plus rapide avion électrique au monde

Ces derniers temps, Rolls-Royce s’est consacré à la conception du plus rapide avion électrique sans émission baptisé ACCEL. Le constructeur automobile est connu depuis plusieurs années pour ses luxueux véhicules, mais la marque sera bientôt une icône dans la conception de navires entièrement autonomes.

Elle ne compte cependant pas se limiter à ces seuls secteurs.

Daech Avion

Récemment, dans un communiqué de presse, l’entreprise a donc annoncé que l’ACCEL, l’avion tout électrique le plus rapide au monde avec une vitesse jusqu’à 480 km/h, sera bientôt fonctionnel. L’engin pourra faire ses preuves en 2020.

Issu du projet « Accélération de l’électrification du vol, » ACCEL représente une nouvelle technologie a pour but d’améliorer la sécurité et la rapidité des vols.

La particularité de la batterie de l’ACCEL

Aucune batterie au monde destinée au vol ne pourra égaler celle de l’ACCEL dont la performance lui assurera d’atteindre une vitesse suffisante.

Elle dispose la taille idéale pour ne pas prendre trop de place et être le plus stable possible pour qu’il n’y ait pas de surchauffe.

20 000 données par seconde sont traitées pour la mesure de la tension de la batterie, la température ainsi que la fonctionnalité du groupe motopropulseur. Afin de vérifier les capacités de l’ACCEL, plusieurs tests auront lieu cette année. Une fois validés, l’appareil pourra faire ses débuts sur la piste d’atterrissage des côtes du Pays de Galles en 2020.

Les autres caractéristiques de l’ACCEL

ACCEL sera capable de parcourir une distance de 321 kilomètres en une seule charge, l’appareil possédant le bloc batterie le plus dense au monde. Pour rendre cela possible, l’avion sera doté d’un système de refroidissement de pointe afin d’éviter les éventuelles surchauffes durant les vols.

L’hélice de l’avion électrique est aussi l’une des plus performantes jamais construites. Elle sera d’ailleurs couplée à trois moteurs électriques.

L’avion hérite ainsi d’une puissance d’environ 500 chevaux. Le groupe motopropulseur quant à lui réduit de façon significative la consommation d’énergie. Son efficacité pourra atteindre les 90 %.

Avec l’avion tout électrique ACCEL, le monde du transport aérien risque de connaître un véritable changement, surtout au niveau des coûts. La question est cependant de savoir si le système embarqué à bord de cet avion pourra fonctionner à plus grande échelle.