Clicky

Accessibilité à internet : l’ONU s’inquiète de la disparité mondiale

L’ONU s’inquiète du décalage grandissant entre les pays avancés technologiquement et ceux en voie de développement. Il existe effectivement un gouffre causé par l’inégalité d’accès à internet dans tous les pays du monde. Une commission rattachée à l’ONU a rapporté les craintes d’un élargissement de cette disparité dans un rapport publié annuellement.

L’utilisation de la connexion internet n’est pas à la portée de tous. Environ 52% de la population mondiale n’y a d’ailleurs pas encore accès. Ce chiffre est dressé par l’Organisation des Nations Unies qui s’inquiète de l’écart entre les pays riches et ceux en voie de développement.

Webcam Windows 10

La Broadband Commission for sustainable development, une organisation créée par l’ONU pour atteindre les buts fixés sur le développement millénaire, a d’ailleurs confirmé ce constat.

Une disparité grandissante

Cet écart s’explique par la vitesse à laquelle la connexion s’améliore dans les pays mieux équipés alors que pour les autres, cette vitesse de connexion reste statique. D’après le calcul figurant sur le rapport, la vitesse moyenne d’accessibilité à l’internet est de 7,2 mégabits par seconde.

Ce calcul fait référence à la connexion en haut débit utilisée sur les smartphones et autres outils de communication.

Toutefois, cette moyenne ne montre pas les écarts importants existant entre différents pays. Par exemple, en Corée du Sud, cette vitesse moyenne de connexion est de 28,6 mégabits par seconde alors qu’elle est de 1,5 mégabit par seconde au Nigéria. Ce dernier n’a donc subi aucune accélération de sa connexion depuis le dernier rapport de l’ONU en 2016.

L’ONU tire la sonnette d’alarme

On distingue ainsi trois catégories de pays dont la connectivité est inégale : les pays pionniers, les pays adopteurs et les pays débutants. Un meilleur accès à la connectivité permettrait une amélioration au niveau de l’éducation et de la médecine dans ces pays défavorisés.

Pour l’ONU, améliorer les conditions d’accès à internet permettrait aux pays en voie de développement d’accélérer leur évolution en ayant un accès plus rapide et plus facile aux informations et à la communication. Le défi est immense parce que plusieurs facteurs, économiques, culturels, sociaux… sont à prendre en compte pour réduire l’écart.

Mots-clés onuweb

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !