Clicky

Achetée 100 $, cette machine à écrire n’était autre qu’une Machine Enigma

Connaissez-vous la Machine Enigma ? Il s’agit d’une machine électromécanique portative, essentiellement connue pour avoir été utilisée par l’Allemagne nazie en vue de chiffrer ses télécommunications durant la Seconde Guerre mondiale. Une machine brillante pour l’époque, qui fait parler d’elle aujourd’hui au travers d’un fait d’actualité pour le moins insolite.

En balade dans un marché aux puces roumain, un professeur en cryptologie a fait une très belle affaire en achetant à un brocanteur (visiblement assez peu connaisseur), ce qui lui était présenté comme une simple machine à écrire. Il s’est avéré que l’objet acquis pour seulement 100 dollars était un peu plus que ça…

enigma

En se promenant sur un marché aux puces roumain, un professeur en cryptographie a acheté 100 $ une machine à écrire… qui était en réalité une machine Enigma.

Si le vendeur originel était (très) mal renseigné, l’acheteur avait – de son côté – parfaitement conscience que sa trouvaille n’était autre qu’une authentique machine de chiffrement Enigma à trois rotors datant de 1941, et que son prix de revente grimperait de manière substantielle.

Acheté 100 dollars, revendu 45.000 aux enchères par la maison Artmark

Et effectivement, le retour sur investissement de ce professeur anonyme fut palpable, puisque l’appareil a été vendu aux enchères contre la coquette somme de 45.000 dollars. Preuve que faire les puces peut s’avérer être une activité des plus lucratives.

Mis à prix seulement 9000 dollars chez la maison Artmark à Bucarest, la machine a été adjugée – sans difficulté – à 45.000 dollars. Une très belle somme compte tenu de son prix d’achat initial, mais une somme qui reste assez timide en comparaison des tarifs qu’ont pu atteindre d’autres machines Enigma vendues aux enchères par le passé.

Comme le souligne The Register, la maison New Yorkaise Bonham’s avait – en 2015 – réussi à vendre une machine Enigma 365.000 dollars. L’unité en question était toutefois en parfait état de marche et profitait d’un background historique complet. Équipée de 4 rotors (et donc plus difficile à déchiffrer), cette dernière était en effet utilisée à bord d’un U-boot (véritables fleurons de la Kriegsmarine durant la bataille de l’Atlantique), au cours de l’année 1942.

Selon les dernières estimations, il resterait à l’heure actuelle environ 120 machines Enigma dans le monde, dont une grande partie serait soigneusement conservée dans des entrepôts gouvernementaux à travers le globe…

Share this post

Nathan

Geek dans l'âme et curieux de nature, Nathan est mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R.