Activision ouvre les hostilités et dévoile Call of Duty WWII

Fidèle à ses habitudes Activision profite de cette fin avril pour lever totalement le voile sur son prochain Call of Duty, et nous livre au travers d’un premier teaser quelques informations fraîches sur le cru 2017 de la franchise. Un cru qui pourrait bien réconcilier les fans de la première heure avec la série, l’éditeur californien ayant pris la sage décision d’en finir avec les conflits futuristes pour revenir sur la seconde guerre mondiale, et nous placer dans la peau d’un soldat ricain pendant la Bataille de Normandie. Mais pas seulement…

De retour au bercail ce Call of Duty WWII renoue donc avec les racines « seconde guerre mondialeuses » de la licence, mais cette fois avec la technologie de 2017… Pour un résultat ébouriffant.

CoDWWII

Après avoir été officiellement annoncé vendredi soir, Call of Duty WWII se présente aujourd’hui en vidéo pour un retour viscéral sur la seconde guerre mondiale.

Développé en silence depuis trois ans par Sledghammer (à l’origine de Call of Duty : Advanced Warfare, lancé fin 2014), Call of Duty WWII arrivera donc le 3 novembre prochain avec la promesse d’un renouveau des plus vintage. Mais assez parlé, voici ce que l’annonce officielle d’Activision nous apprend en cette fin de journée.

Un teaser qui déboîte, mais un reveal londonien timide…

Sans surprise ce nouveau Call of s’articulera autours de trois modes distincts, dont une campagne solo axée sur l’authenticité et la véracité historique. On y incarnera tour à tour le Private « Red » Daniels, un jeune soldat américain qui commencera son aventure sur la plage d’Omaha Beach, mais également un pilote de chasse anglais, et une résistante française œuvrant pour la libération de Paris.

Le mode Multi fera bien évidemment son retour, les infos manquent encore sur ce dernier, mais les développeurs promettent une expérience prenante et viscérale – à défaut d’être verticale (les sauts, doubles sauts et courses murales seront heureusement laissés de côtés dans Call of Duty WWII), reposant en outre sur un système d’entraide entre les joueurs. A noter qu’un mode coop sera également de la partie.

Enfin, WWII ne fera pas l’impasse sur les désormais célèbres zombies de la franchise. Bien conscient de l’engouement dont ce mode bénéficie, Sledgehammer a indiqué – sans s’étendre sur la question – avoir travaillé sur une quelque chose de scénarisé explorant des projets secrets du troisième Reich pour créer une nouvelle armée dans les derniers mois de la guerre.

Si certaines zones d’ombres demeurent, ce nouveau Call of Duty s’annonce en tout cas prometteur, et il nous tarde déjà de voir un peu plus de gameplay pour nous faire une idée plus nette de ce que le soft proposera en novembre.