Adblock Fast est de retour sur le Play Store !

Google a visiblement décidé d’assouplir sa politique en matière de bloqueurs de publicités sur Android. Preuve en est, Adblock Fast vient de faire son grand retour sur le Play Store ! Le plus amusant, dans l’histoire, c’est que son éditeur n’a pas du tout modifié son fonctionnement et il propose ainsi les mêmes fonctions que la semaine dernière.

Tout a commencé au début du mois lorsque Samsung a déployé une nouvelle version de son navigateur mobile. Parmi les diverses nouveautés apportées par cette mouture se trouvait la prise en charge du blocage de contenus publicitaires à partir d’extension tierces.

Retour Adblock Fast

Adblock Fast vient de faire son grand retour sur le Play Store.

L’affaire a fait beaucoup de bruit et plusieurs éditeurs ont alors décidé de s’engouffrer dans la brèche pour se tailler une part du gâteau.

Tout a commencé avec le déploiement de la nouvelle version du navigateur de Samsung

Rockership a donc lancé son bloqueur de publicités sur Android et l’outil a été immédiatement validé par l’équipe du Play Store. Adblock Fast s’est même hissé en quelques heures à la troisième place du classement des applications les plus populaires dans la catégorie « productivité », atteignant ainsi 50 000 téléchargements en l’espace de quelques heures.

Il est important de noter que l’outil en question est disponible depuis un moment sur iOS, mais également sur Chrome. Il revendique un peu plus de 200 millions d’utilisateurs toutes plateformes confondues et il s’agit par conséquent d’un produit extrêmement populaire.

Tout semblait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes mais l’application a mystérieusement disparu du Play Store le lendemain. Google a envoyé dans la foulée un courriel à son éditeur en lui disant que l’outil contrevenait à la section 4.4 des conditions d’utilisation imposées aux développeurs.

Fait surprenant, cette section interdit simplement aux éditeurs de développer et de distribuer « tout produit qui perturbe, dégrade ou accès de manière non autorisée à des terminaux, serveurs (…) et des services tiers ».

Google a décidé d’assouplir ses conditions d’utilisation

Cette décision a surpris tout le monde, à commencer par Rocketship. Adblock Fast se contentait effectivement d’utiliser l’API proposée par Samsung et l’éditeur ne voyait pas en quoi l’outil enfreignait le règlement du Play Store.

Il a fini par en déduire que Google ne tolérait pas les bloqueurs de publicités distribués dans la firme d’une application.

Il faut croire que le géant américain a décidé de mettre de l’eau dans son vin car l’application est revenue sur le Play Store hier en début de soirée. Techcrunch a contacté ses sources pour tenter d’en savoir un peu plus et ces dernières lui ont alors révélé que la firme avait décidé d’assouplir ses conditions d’utilisation.

C’est évidemment une très bonne nouvelle pour Rocketship et pour tous les éditeurs positionnés sur ce segment.