Clicky

Adblock Fast n’est plus le bienvenu sur le Play Store, dommage pour Samsung

Google aurait-il une dent contre Samsung ? Il faut croire que c’est le cas car le géant américain vient de supprimer du Play Store le premier bloqueur de publicités compatible avec le navigateur web mobile du coréen. Adblock Fast n’est effectivement plus le bienvenu sur la boutique de la firme et personne ne sait ce qui a poussé cette dernière à prendre cette décision.

Samsung a beaucoup fait parler de lui en début de semaine lorsqu’il a annoncé son intention d’ouvrir son navigateur aux bloqueurs de publicités pour faciliter la vie des mobinautes.

Adblock Samsung

Google a supprimé du Play Store le premier bloqueur de publicités compatible avec le navigateur de Samsung.

Afin de mener à bien son ambitieux projet, le constructeur a développé une API spécifique avant de la proposer à certains éditeurs.

Adblock Fast n’aurait pas respecté les conditions d’utilisation fixées par le Play Store

Adblock Fast a été le premier à répondre à cet appel du pied et à rendre sa solution compatible avec le nouveau butineur de Samsung.

Il faut croire que cela ne lui a pas porté chance car l’application a mystérieusement disparu de la boutique de Google hier en fin d’après midi.

Brian Kennish, un des développeurs de la solution, a reçu un courriel dans la foulée pour le prévenir de la suppression de l’application. Le message en question indique que l’outil a enfreint une des règles fixées par les conditions d’utilisation de la plateforme.

Laquelle ? Celle-ci :

4.4 Usages interdits : Vous acceptez de ne pas vous engager à toute activité avec le Store, y compris le développement ou la distribution de Produits, qui interfère avec, perturbe, endommage, ou accède de manière non autorisée aux appareils, serveurs, réseaux, ou autres propriétés ou services appartenant à tout tiers, y compris, mais sans s’y limiter, à des utilisateurs Android, Google ou tout opérateur de réseau mobile. Vous ne devez pas utiliser des informations obtenues sur le Store pour vendre ou distribuer des Produits en dehors du Store.

Le développeur en question ne comprend pas vraiment ce qui lui est reproché puisque l’application utilise une API disponible en accès libre.

Certaines personnes ont évidemment crié au complot mais il ne faut pas perdre de vue le fait que Google autorise depuis longtemps les bloqueurs de publicités sur sa boutique. Bref, pour le moment, nous n’en savons pas beaucoup plus mais l’éditeur de la solution a mis en place une newsletter pour tenir ses fans au courant de la suite des opérations.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.