Clicky

AdBlock Plus visé par une plainte en France

Les internautes n’aiment pas la publicité en ligne. Ils sont de plus en plus nombreux à utiliser des solutions logicielles permettant de la bloquer. Des solutions comme le très populaire AdBlock Plus. Cette situation n’est visiblement pas du goût des éditeurs et de la presse en ligne français. Preuve en est, ils ont décidé d’attaquer en justice ces fameuses solutions.

Ce n’est pas la première fois que AdBlock Plus est pris pour cible. Des médias allemands ont lancé la même démarche cet été dans leur pays d’origine. Il aura donc fallu attendre cette fin d’année pour que les éditeurs français en fassent autant.

Affaire AdBlock Plus

Des éditeurs français ont décidé de porter plainte contre Adblock Plus.

Et attention, car ils ont décidé de ne pas ménager leurs efforts. Preuve en est, il s’agit d’une action collective menée par le GESTE, un organisme regroupant de nombreux grands noms du web et notamment Google France, 20 Minutes, Deezer, Mediapart, Microsoft, TF1 ou encore Le Figaro. Notez en outre qu’ils sont soutenus par IAB France.

S’ils dénoncent le manque à gagner provoqué par ces solutions de blocage, c’est surtout le modèle économique d’AdBlock Plus qui leur pose problème.

Tout le monde ne le sait pas forcément, mais AdBlocks Plus ne traite pas tous les sites de la même manière. En réalité, il est parfaitement possible pour un éditeur de demander à ce que ses pages soient ajoutées à la liste blanche de la solution. Tout ce qu’ils doivent faire, c’est de signer un (gros) chèque et de s’assurer que ces pages respectent le cahier de charge édicté par la start-up allemande.

Une start-up finalement moins désintéressée qu’on pourrait le croire.

La plainte du GESTE devrait être déposée dans quelques jours tout au plus. Et quelque chose me dit que nous n’avons pas fini d’en entendre parler.

Via

Mots-clés adblock plusweb

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • lecteur

    le droit à l’information c’est aussi le droit de supprimer ce qui pollue l’espace informatif
    ce droit à l’information (constitutionnel) est supérieur à la nécéssité économique (la pub) et c’est pour cela que la presse recoit des subventions (des millions!)
    Virer adblock ok soite mais fini les subventions !

    • Je suis assez d’accord avec toi. Après, les subventions, elles ne tombent pas dans la poche de tous les éditeurs. Loin de là, même.

      • lecteur

        faut que les pure player défendent leur droit d’informer pour avoir leur part du gateau. La presse tradi ne donnera rien tant que la veille garde ne prendra pas sa retraite. Bon courage

  • Yoyo

    Très utile! Ça évite à des enfants de tomber sur des bannières de publiciter X très choquantes…. Merci Ad!

    • Moar

      En général les pubs sont basées sur ce qu’on peut trouver dans nos cookies… :x

      • lecteur

        ahahahaha c’est donc ca :D

      • Igor

        Va sur Cpasbien.pe les cookies on rien à voir avec la réalité du site lol

  • bibousiq

    Je la signe où, la pétition pour permettre à Adblock de continuer à produire son logiciel ?

    • ipfix8

      excellente idée !!