Clicky

Adidas a enflammé la toile avec cette photo

Adidas est très présent sur les réseaux sociaux, comme la plupart des entreprises modernes. La marque publie ses bons plans mais il lui arrive aussi de partager des photos afin de mettre en avant ses produits. C’est précisément ce qu’elle a fait le 14 février dernier pour fêter la Saint Valentin mais l’image publiée sur Instagram n’a pas fait l’unanimité. Du tout, même.

Si la plupart des gens n’ont rien de trouvé choquant sur cette image, d’autres ont crié au scandale et certaines personnes ont même appelé au boycott de la marque.

Photo Saint Valentin Adidas

Cette photo a divisé les internets.

La photo en question n’a pourtant rien de vulgaire en soi.

Oui, ce sont bien deux femmes sur la photo, et alors ?

Elle se focalise sur les jambes de deux personnes placées en face l’une de l’autre, à quelques centimètres. La seconde est sur la pointe des pieds. On ne voit pas le haut du corps mais on se doute qu’elles sont en train d’échanger un baiser.

Après tout, la Saint Valentin est une fête qui célèbre l’amour, non ?

Mais voilà, le problème c’est que ces deux personnes sont équipées de baskets féminines. Elles ont aussi les mollets fins et les jambes épilées. Selon toute vraisemblance, il s’agit donc… de deux femmes.

La communauté LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Tans) a applaudit cette initiative mais Adidas a aussi été la cible de nombreuses critiques dans la foulée. Des critiques, mais aussi des insultes.

Un internaute a ainsi clamé que la Saint Valentin était une fête réservée aux couples hétérosexuels, un autre a qualifié cette démarche de honteuse et de profondément immorale et le ton est rapidement monté. Le Community Manager a fait de son mieux pour contenir la situation mais le débat s’est rapidement déporté sur Twitter.

En attendant, la marque n’a pas l’intention d’en rester là et elle a ainsi ajouté une clause particulière à son contrat afin de permettre aux sportifs LGBT de faire leur coming out sans que cela puisse avoir de conséquences sur leur partenariat avec l’entreprise.

L’initiative a été unanimement saluée par la communauté gay et lesbienne. Rien de surprenant à cela car beaucoup de sportifs préfèrent se taire pour ne pas s’attirer d’ennuis.

Une photo publiée par adidas (@adidas) le

Mots-clés adidasweb

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • bibousiq

    Que l’on soit homo, hétéro ou bi, nous sommes avant tout des êtres humains. A ce titre, nous devrions bénéficier des mêmes droits partout. Et ceci ne me paraît pas négociable alors bravo à Adidas de faire avancer les choses à leur manière (même s’il ne faut pas oublier que tut n’est pas désintéressé dans leur démarche non plus)