Adopte Un Mec fait bonne figure auprès de la Cnil

Adult FriendFinder et Ashley Madison ont récemment fait l’objet d’attaques de grande envergure. Dans le premier cas, les hackers sont repartis avec les données personnelles de quatre millions de membres. Pour le second, le bilan est encore plus lourd. Ces faits ont conduit la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) à contrôler de nombreuses plateformes de rencontre bien établies en France.

En 2015, la commission a décidé de mettre en demeure huit de ces sites. Adopte Un Mec, la plateforme éditée par la société Geb Adoptaguy, était dans la liste.

AdopteUnMec

La CNIL a effectivement relevé plusieurs infractions à la loi chez celle-ci. Ainsi, la start-up a été obligée d’adopter de nombreuses dispositions pour éviter de subir de lourdes sanctions.

Adopte un Mec fait amende honorable

Les mesures prises par l’entreprise sont essentiellement liées au renforcement de la sécurité et à l’amélioration des informations

Le gérant des sites de rencontre s’est donc soumis aux exigences de la commission, et il a décidé d’adopter dix nouvelles dispositions.

Ces dernières concernent, par exemple, la politique des mots de passe et le transfert des données hors de l’Union européenne. Certaines sont liées à l’ajout de renseignements sur la collecte d’informations et au dépôt de cookies. D’autres sont en rapport avec la responsabilité des sous-traitants et la manière dont ses salariés gèrent les comptes suspendus.

Ainsi, aucune sanction n’a été prise à l’encontre du site. La CNIL a estimé que la société s’est montrée coopérative. Selon la Commission, « Elle s’était mise en conformité avec la loi » « Les courriers de réponse ont permis de démontrer que les manquements relevés avaient cessé. La société a en effet pris de nombreuses mesures afin de se mettre totalement en conformité avec les injonctions de la mise en demeure. » a-t-elle ajouté.

Protection des droits et libertés des internautes

D’autres sites très en vogue chez les Français sont également concernés par le contrôle exercé par la commission. Il s’agit des plateformes Attractive World, Celibest, Destidyll, Easyflirt, Feujworld, Forcegay, Gauche rencontre, Jdream, Marmite Love, Meetic, Mektoube et Rencontre obèse.

Ils sont notamment tenus d’obtenir le consentement des internautes en cas de traitement de données sensibles.

La CNIL a été mise en place pour garantir l’équilibre des traitements automatisés de données. La commission a également pour rôle de faire en sorte que ceux-ci ne soient pas en désaccord avec les droits et aux libertés des utilisateurs.

Mots-clés cnilinsoliteweb