Clicky

Ahwaz, la ville où les températures dépassent les 53 °C

Ahwaz a été frappé par de fortes chaleurs cette semaine. Le mercure a même dépassé la barre des 53 °C, un véritable record sur la région, certes, mais également sur l’ensemble du continent. Du moins pour la période.

Ahwaz se situe en Iran, plus précisément sur les bords de la rivière Karun au milieu de la province du Khuzestan. Une province dont elle est la capitale. Elle offre une élévation d’une vingtaine de mètres par rapport au niveau de la mer et elle accueille plusieurs centaines de milliers d’habitants. Elle en comptait même un peu plus de 840 000 lors du dernier recensement.

Ahwaz

La cité s’étend dans la plaine du Tigre, une plaine formant une cuvette aux pieds des monts Zagros.

Ahwaz, l’antichambre de l’enfer

Le climat de la région est assez particulier. Ahwaz est en effet connu pour ses étés longs et secs, avec des températures moyennes maximales avoisinant les 47 °C. Les hivers sont plutôt doux pour leur part et le mercure descend ainsi rarement sous la barre des 2 °C.

Ce n’est cependant pas le plus gros problème de la ville. La cité accueille en effet de nombreuses industries liées au raffinage du pétrole et elle compte en plus d’innombrables voitures en circulation. En raison de ses activités et de sa situation géographique, elle baigne donc dans une pollution constante et elle est même classée par l’OMS comme la ville la plus polluée au monde.

Etienne Kapikian, un prévisionniste travaillant pour Météo France, a donc publié hier un message sur Twitter pour partager une nouvelle étonnante. Surprenante, même. Les températures au sein de la ville et de sa périphérie ont en effet atteint les 53,7 °C cette semaine, un record absolu en Iran et un record pour la période sur tout le continent asiatique.

54 °C en fin d’après-midi selon Weather Underground

Le plus étonnant, c’est que les températures dans le reste du pays étaient loin de ce seuil et elles tournaient ainsi plutôt autour des 35 ou des 40 °C.

Toutefois, en regardant les relevés effectués par Weather Underground, on peut voir que les températures au sein de la ville sont montées jusqu’à 54 °C en fin d’après-midi, quelques heures après la publication de ce message.

Si ce relevé indique des valeurs correctes, alors Ahwaz aurait atteint le précédent record enregistré au Koweït en 2016 et dans la Death Valley californienne en 2013. Le mercure dans ces deux régions était effectivement monté à la même température.

Crédits Image

Mots-clés insolite

David

Passionné, colérique, humain.