Airbnb : un hôte a été placé en détention pour avoir caché des caméras chez lui

Un hôte d’Airbnb a été arrêté pour avoir placé une caméra cachée au-dessus d’un lit pour filmer ses invités. Pour se justifier, l’homme a déclaré qu’il utilisait cette caméra pour « filmer ses propres ébats sexuels  » chez lui.

Wayne Natt, 56 ans, nie avoir utilisé la caméra – placée juste au-dessus du lit dans la chambre principale – pour espionner qui que ce soit. Mais la police a confirmé que la caméra était contrôlée à distance et Natt a été accusé de deux actes de voyeurisme.

Airbnb condamnation

La police a ensuite trouvé une deuxième caméra dans une autre partie de sa maison à Longboat Key, en Floride, lors d’une perquisition.

Des caméras planquées dans le détecteur de fumée

La caméra a été découverte lorsque Derek Starnes et sa femme ont loué la maison de vacances de Natt. Lors d’un séjour d’une semaine, M. Starnes a repéré un point noir sur le détecteur de fumée.

Il décida de regarder de plus près et réalisa qu’il s’agissait d’une caméra et d’un appareil d’enregistrement sonore. Le même dispositif était à l’intérieur d’un autre détecteur de fumée situé cette fois dans le salon.

Le couple, originaire d’Indiana, a alors appelé la police. La police a confisqué l’équipement informatique de Natt et a trouvé des vidéos datant de 2008.

Des preuves compromettantes découvertes par la police

Natt a apparemment déclaré à la police que les caméras étaient réservées à son usage personnel lorsqu’il organisait des fêtes un peu « chaudes » et qu’elles n’étaient pas activées lorsque les invités séjournaient dans la maison. Mais la police a confirmé que les caméras étaient bel et bien contrôlées à distance.

« Notre question est la suivante : si les gens savent que les caméras sont là, pourquoi sont-elles cachées dans les détecteurs de fumée ? » « Et sa réponse a été – pour avoir un meilleur angle », a déclaré le lieutenant Robert Bourque. L’officier a déclaré qu’il s’inquiétait du fait que beaucoup de personnes pourraient avoir été victimes du voyeurisme de Natt, et a demandé à quiconque est inquiet à ce sujet de se manifester.

« Je soupçonne qu’il y a d’autres victimes, c’est juste une question de pouvoir les identifier ou non », a déclaré le lieutenant Bourque. « Qui sait à quoi ces vidéos ont servi ? »

Airbnb se dit scandalisé par cet incident…

Un porte-parole d’Airbnb a déclaré : « Nous sommes scandalisés par ce qui s’est passé, dès que nous avons été mis au courant, nous avons définitivement banni cette personne de notre communauté et apporté un soutien total aux personnes touchées. »

Mots-clés airbnbinsolite