Clicky

Alim’confiance, un nouveau guide pour le consommateur

Le gouvernement nous propose depuis le début de l’année un nouveau service, baptisé Alim’confiance, qui rend publics les résultats des contrôles sanitaires de tous les établissements du secteur alimentaire.

Une excellente plateforme qui nous informe d’une manière simple sur l’état sanitaire des restaurants cantines, traiteurs, et même les abattoirs. Tous les types d’établissements sont présents.

Ce nouveau dispositif est accessible via le web, mais également depuis une application que vous pouvez télécharger dès à présent sur votre smartphone.

Plus de transparence pour « alimenter sa confiance » envers le secteur alimentaire

Pour l’heure, environ 460 restaurants et 530 cantines sont répertoriés. Mais ce chiffre augmente sans cesse avec l’ajout de tous les contrôles effectués au fil des jours. Les parents seront ravis d’avoir une évaluation sur la cantine de leur enfant.

Le site est très simple, avec un onglet de recherche par type d’établissement, accompagné d’une carte du pays pour s’y retrouver plus facilement. Le nombre accolé à chaque catégorie correspond aux contrôles recensés, et ça augmente très rapidement. Le deuxième onglet correspond à la recherche par nom.

Chaque résultat est représenté par un emoji souriant ou grimaçant qui correspond à quatre niveaux de résultats : Très satisfaisant, satisfaisant, à améliorer, ou à corriger de manière urgente. Les degrés sont détaillés sur le site, accompagnés de diverses infos sur le fonctionnement du dispositif. Très satisfaisant signifie une conformité, à améliorer et à corriger sont plus inquiétants puisqu’ils correspondent respectivement à une mise en demeure ou une fermeture pour mise en danger. En clair, cela va du niveau « je me suis régalé » au niveau « j’ai une bonne gastro ».

L’application mobile reprend la même ergonomie réussie que le site.

L’hygiène, ce fondement tellement bafoué

Toutes ces données rendues publiques vont certainement influencer le comportement et les décisions des clients, au détriment des professionnels du secteur qui ne voient pas forcément le dispositif d’un bon œil. Car le sigle « satisfaisant », un peu flou et entre-deux peut être anxiogène, voire amener des clients à ne pas pousser la porte du restaurant concerné.

Espérons également que les maisons estampillées « très satisfaisant » s’y tiennent honnêtement et ne se relâchent pas.

Chaque personne peut donner son avis sur le dispositif en un clic.

Une bonne idée de la part du gouvernement, et de temps en temps ça ne fait pas de mal. Enfin plus de transparence envers la population. Encore faut-il que les contrôles soient d’office des contrôles « surprises » et que la triche disparaisse…

Share this post

JB

Infirmier | Passionné par les nouvelles technologies et la photo