Clicky

Alphabet présente Waymo One, son service de taxis autonomes

Alphablet, la maison mère de Google, annonce par le biais de sa filiale Waymo le lancement de son service de taxis autonomes à la demande. Pour le moment, Waymo One est réservé à un nombre limité d’usagers, mais il faut dire qu’il s’agit d’un service particulièrement intéressant.

C’est un grand pas vers l’avant pour Alphabet. Avec Waymo One, la maison-mère du numéro un des moteurs de recherche attirera forcément l’attention des technophiles, en général, et de ceux qui ont un intérêt pour les véhicules autonomes, en particulier. Comme le souligne Medium.com, la plateforme s’adresse pour l’heure aux « early riders ». En fait, ce sont des personnes qui ont le privilège de pouvoir tester les produits de Waymo.

Waymo

D’une manière générale, les early riders sont des employés de Google. La société envisage bien évidemment d’autoriser plus de personnes à monter à bord de ses taxis autonomes, mais cela sera fait de manière progressive.

D’ailleurs, il est bon de noter que dans le cadre de son lancement, Waymo One cible uniquement l’Arizona. Les early riders peuvent à cet effet parcourir plusieurs villes de la région métropolitaine de Phoenix, notamment Chandler, Tempe, Mesa et Gilbert.

Un service disponible 24h/24 et 7j/7

Avec Waymo One, on peut commander un taxi autonome à n’importe quel moment. Le service fonctionne effectivement 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Chaque véhicule peut embarquer trois adultes et un enfant.

Du coup, il est possible de se déplacer en famille ou entre amis.

Grâce à l’application de Waymo, avant chaque voyage, les passagers obtiennent une estimation du tarif du trajet, en fonction de facteurs tels que le temps et la distance qui les sépare de leur destination. Et comme les gens qui montent à bord des véhicules peuvent avoir des questions, la société a prévu une solution pratique. En appuyant sur un bouton à l’intérieur de son taxi ou via l’application Waymo, on peut entrer en contact avec un agent d’assistance.

Un opérateur à bord

Au début, des conducteurs formés par Waymo embarqueront à bord des véhicules, ce qui facilitera l’obtention d’une assistance. Mais le service se passera à terme des opérateurs.

Pour améliorer Waymo One, Alphabet compte sur les commentaires laissés par les early riders dans l’application dédiée à la plateforme. Certes, le chemin à parcourir est encore long, mais nous sommes impatients de voir ce nouveau service de Google débarquer en France.

Mots-clés waymo