Clicky

AlphaGo a été surclassé par AlphaGo Zero

L’intelligence artificielle est un secteur en plein développement et toutes les grandes multinationales de ce monde ont ainsi lourdement investi sur ce marché. L’année dernière, AlphaGo, un superordinateur a fini champion du monde du jeu de go, un jeu extrêmement complexe. Récemment, ce superordinateur s’est fait battre au jeu par une nouvelle version de ce programme.

Cette nouvelle version a été baptisée « AlphaGo Zero ». Elle est beaucoup plus puissante et beaucoup plus performante que la version précédente. Selon l’étude réalisée par Demis Hassabis et David Silver, deux de ses concepteurs : « AlphaGo Zero est sans doute le plus fort joueur de go de l’histoire. »

IA

Malgré le fait que l’IA ne soit pas plus intelligente qu’un enfant de six ans, elle arrive encore à battre un adulte sur certains domaines.

Le jeu de Go : un jeu très complexe

Au jeu de go, le nombre de combinaison possible est immense. Il dépasse le nombre d’atomes sur la planète. Même les programmes informatiques les plus performants ne peuvent donc pas passer en revue toutes les possibilités pour choisir la bonne.

L’IA a juste imité les stratégies de l’homme.

En 2016, l’AlphaGo avait étudié des milliers de parties de go jouées par les professionnels et les amateurs pour battre le grand maître sud-coréen de jeu de go. L’intelligence artificielle a appris à copier le raisonnement de l’homme grâce à l’apprentissage profond ou « deep learning ».

L’AlphaGo Zero encore plus performant que son prédécesseur

AlphaGo Zero a également été développé par Deepmind, une filiale de Google spécialisée dans l’IA. Ses concepteurs précisent que celui-ci a la capacité d’apprendre tout seul.

En guise d’entraînement, il joue contre lui-même « en partant de 0 » et avec pour seules connaissances les règles du jeu.

Demis Hassabis et David Silver expliquent qu’AlphaGo Zero n’a mis que trois jours d’entraînement en autodidaxie pour battre la version précédente du superordinateur. Anders Sandberg de l’université d’Oxford ajoute que « Ce n’est pas le premier logiciel qui apprend par lui-même, la nouveauté c’est que AlphaGo Zero soit aussi bon. »

Même les plus grands professionnels du jeu de go n’ont donc plus de chance de battre l’AlphaGo Zero. Il serait peut-être temps de passer à autre chose.

Mots-clés insolite

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !