Clicky

Amazon a racheté Whole Food Market

Amazon vient de racheter Whole Food Market. Le groupe a annoncé la nouvelle le 16 juin dernier. Il a acquis plus de quatre cents boutiques et des milliers de salariés. Le géant américain du commerce électronique a pris une décision qui pourrait bouleverser son modèle économique. Néanmoins, les salariés du groupe ne changeront pas de fonction.

Whole Food Market est une grande entreprise américaine de distribution alimentaire spécialisée dans les produits biologiques. Elle a été fondée en 1980. Depuis septembre 2015, elle disposait de 431 boutiques situées aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni.

Amazon Rachats

Le montant de cette transaction est estimé à 13,7 milliards de dollars. Celle-ci devrait être achevée au cours du second trimestre de 2018.

Whole Foods Market   change de propriétaire

Amazon n’a prévu aucun changement concernant l’organigramme de Whole Foods Market. John Mackey restera donc son directeur général. Cette entreprise américaine ne changera pas d’image de marque, la chaîne reliant les magasins siégera toujours à Austin (Texas). Le seul changement qui a eu lieu est que Whole Foods Market est devenu la propriété d’Amazon.

Pour rappel, la masse salariale de l’entreprise a été réduite à cause de licenciements successifs. En 2014, neuf mille postes ont été supprimés. Au cours des derniers mois de 2015, mille cinq cents autres ont été supprimés.

Whole Foods Market avait notamment eu des problèmes financiers. Amazon a profité de cette occasion pour racheter l’entreprise. Le géant du e-commerce profitera ainsi du savoir-faire de celle-ci en matière de distribution alimentaire.

Ni file d’attente ni caisse et ni argent

Par ailleurs, il pourrait être bénéfique pour les salariés de Whole Foods Market de se joindre à l’équipe d’Amazon. La firme envisage de présenter un nouveau concept pour ses magasins vers la fin du mois de décembre.

Il s’agit de boutiques dans lesquelles il n’y aurait ni file d’attente, ni caisse et ni argent.

Des rumeurs ont alors circulé selon lesquelles le groupe devrait réduire l’effectif de ses salariés à cause de ces nouvelles boutiques. Certains ont affirmé qu’Amazone projetait d’ouvrir deux mille magasins. La firme est intervenue pour faire cesser le bruit et conforter ses employés à travers des démentis.

Crédits Image

Mots-clés amazon

Share this post

Andy

Rédacteur web passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !