Amazon pense à livrer des colis avec des camions autonomes

Les géants de l’industrie s’intéressent de plus en plus aux véhicules autonomes. Après Google, Tesla, Uber ou Apple, Amazon montre en effet depuis quelques temps son intérêt pour ces moyens de transport qui ne nécessitent pas la présence d’un conducteur. Toutefois, contrairement à ses camarades, la firme américaine n’a pas l’intention de lancer une nouvelle flotte de voitures. Elle souhaite en effet se focaliser sur le transport de marchandises, un secteur bien plus intéressant à ses yeux.

Amazon cherche en effet toujours un moyen de réduire le délai de livraison pour chaque commande effectuée sur son site. Avec des véhicules autonomes, le service pourrait donc être encore plus rapide et efficace.

Camion Amazon

En réalité, Amazon s’intéresse plus particulièrement aux camions autonomes, car ils seront capables de transporter de nombreux colis en même temps avec un minimum de main d’oeuvre derrière.

Amazon s’intéresse aux véhicules autonomes

Le service concerné dans le cadre de cette expérimentation est celui qu’Amazon appelle « le dernier kilomètre. » Il s’agit de la dernière chaîne de distribution qui adopte les moyens de transport routier.

Cette étape n’occupe pas la majeure partie du transport des marchandises, mais pourtant, elle engendre des coûts très onéreux pour la firme, en raison des nombreux déplacements devant être faits par les chauffeurs.

Dans ce contexte, investir dans des véhicules autonomes lui permettrait de baisser ses coûts et de proposer en plus un service à flux tendu.

Le projet semble d’ailleurs assez bien avancé. La firme aurait en effet invité plusieurs experts en véhicules autonomes à un événement portant sur le thème des transports. Durant cette rencontre, l’entreprise aurait donné un peu plus de détails sur ses camions autonomes.

En plus de leur capacité à transporter de nombreux produits, ces véhicules devraient faire gagner à l’entreprise un temps considérable, car ils pourront rouler non-stop, sans faire des pauses.

Un projet en bonne voie

Pour le moment, Amazon effectue ses livraisons grâce à une quarantaine d’avions loués par l’entreprise et à des milliers de camions. Elle utilise aussi des drones et se focalise sur l’amélioration de ces appareils. Au cas où les camions autonomes seraient finalement adoptés, ils pourraient être connectés à des drones pour coordonner les livraisons.

Plusieurs indices montrent également la détermination de l’entreprise à imposer des voitures de livraison autonome. Elle aurait déjà déposé un brevet concernant la gestion de ce genre de véhicule sur la route janvier dernier.  À part cela, d’après une offre d’emploi publiée par l’entreprise, elle serait actuellement à la recherche d’un ingénieur capable de « développer de futurs systèmes de mobilité de transport » dans Amazon Robotics.

Mots-clés amazon