Clicky

Amazon cherche des poux à Spotify et Apple Music

Amazon gagne énormément d’argent grâce à sa boutique en ligne mais le géant américain a considérablement étoffé son offre au fil des années et il compte désormais plusieurs services à son catalogue. Selon le New York Post, il envisagerait de lancer prochainement une nouvelle plateforme de musique en streaming avec une offre capable de concurrencer celle de Spotify, Deezer et Apple Music.

Si vous suivez avec attention l’actualité du web, alors vous savez sans doute que le géant américain a lancé une plateforme de ce type en juin 2014.

Musique Streaming Amazon

Amazon envisagerait de se (re)lancer sur le secteur de la musique en streaming.

Prime Music, c’est son nom, est uniquement disponible aux Etats-Unis et au Royaume-Uni pour le moment et il est offert à toutes les personnes disposant d’un abonnement à la formule Prime.

Prime Music n’a jamais trouvé sa place sur le marché

Sympathique, certes, mais le service n’a jamais vraiment trouvé sa place sur le marché et cela n’a rien de surprenant car son catalogue est loin d’égaler celui de ses concurrents.

Jeff Bezos aurait (notez le conditionnel) donc demandé à ses équipes de travailler sur une nouvelle plateforme plus complète et surtout sur une offre plus adaptée aux attentes du marché.

D’après les informations dont on dispose, Amazon devrait ainsi facturer ce service 9,99 $ par mois.

Intéressant, et ce n’est pas fini car la firme envisagerait aussi de lancer une offre plus accessible pour les personnes détentrices d’un autre abonnement de la marque. D’un abonnement, ou même d’un de ses produits tels que le Kindle Fire ou encore l’enceinte intelligente Echo.

Ces informations sont évidemment à prendre avec des pincettes mais il ne serait pas étonnant que le géant de l’e-commerce repense son offre dans un avenir proche. Elle laisse effectivement à désirer et elle ne fait pas le poids face à un Spotify ou même face à un Apple Music.

Dans ce contexte, Amazon n’a finalement plus que deux alternatives : fermer le service ou le développer. On imagine mal Jeff Bezos baisser les bras et quitter le secteur la queue entre les jambes.

Après, il y a aussi une troisième option, qui consisterait à acquérir un service existant et à le booster, un peu à l’image de ce qu’a fait la Pomme Croquée avec Beats Music. Cette stratégie s’est d’ailleurs révélée payante, pas vrai ?

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.