Amazon Cloud Drive : un client pour Windows et Mac OS

Le web a toujours fonctionné par effets de mode. Pendant un moment, le grand truc, c’était les annuaires, et puis on est ensuite passé aux comparateurs de prix avant que les réseaux sociaux ne pointent le bout de leur nez, rapidement suivi par les services permettant d’écouter de la musique en ligne. Oui, et maintenant, le truc à la mode, c’est le « cloud storage » ou, en d’autres termes, le « stockage dans les nuages ». Entre Dropbox, Google Drive, Hubic, Cubby et les autres, on ne manque ainsi pas de choix et il faudra dorénavant compter avec un nouveau challenger : Amazon Cloud Drive. C’est sûr, ça risque de ne pas faciliter la vie des indécis.

Amazon Cloud Drive : un client pour Windows et Mac OS

Amazon Cloud Drive : le client desktop

Alors bien sûr, le Cloud Drive d’Amazon n’est pas un nouveau service puisqu’il est possible de l’utiliser depuis un moment. On en avait même parlé dans cet article. Sauf que jusqu’à présent, il fallait passer par le navigateur web pour en profiter. Et ça, ce n’est pas pratique. Du coup, pour tenter de contrer tous les grands noms du genre, Amazon a décidé de lancer une application dédiée compatible avec Windows et Mac OS, une application qui va finalement vous permettre de faire à peu près les mêmes choses qu’avec Dropbox mais avec quelques différences tout de même. Déjà, il faut savoir que la solution vous permettra de synchroniser tout type de document, évidemment, mais également de profiter de votre musique en passant ensuite par le Cloud Player. Ca, c’est pour le côté sympatoche.

Amazon Cloud Drive : les limitations

Ce qui est nettement moins cool, en revanche, c’est que la synchronisation des documents est assez limitée. Une fois le client installé, une nouvelle icône va venir se loger dans la barre de menu de Mac OS ou dans la zone de notification de Windows et il faudra donc soit glisser et déposer un fichier dessus pour l’envoyer dans les nuages, soit passer par un clic droit directement à partir de l’explorateur de fichiers. Et c’est tout, le client ne va effectivement pas installer un répertoire dédié et il sera donc impossible de profiter de la synchronisation des dossiers en passant par les liens symboliques que nous avons déjà évoqués pour Google Drive ou pour Dropbox. Et pour accéder à nos documents, nous n’aurons donc d’autre choix que de passer par le portail web.

Pire, Amazon Cloud Drive ne propose aucune solution pour favoriser le travail en équipe. On ne peut donc pas partager un document avec des collaborateurs, ni même s’adonner aux plaisirs du « versioning ». Au final, donc, la solution d’Amazon est plutôt rudimentaire et elle ne conviendra par conséquent pas à tous les usages.

Bref, pour le moment, le client de Cloud Drive ne m’a pas spécialement convaincu, mais nul doute qu’Amazon va rapidement l’enrichir histoire de rester compétitif face à la concurrence.

Télécharger le client Amazon Cloud Drive

Accéder à Amazon Cloud Drive

En tout cas c’est à espérer.



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Walrus lance un nouveau "Livre dont vous êtes le héros"

    Walrus lance un nouveau « Livre dont vous êtes le héros »

    En février dernier, Walrus a fait sensation en lançant le tout premier « Livre dont vous êtes le héros » au format numérique : « La Bibliothèque Infernale ». Un titre franchement excellent et un concept qui n’a évidemment pas manqué de déclencher chez votre humble serviteur une grosse bouffée de nostalgie. Autant dire que je l’ai dévoré bien comme il faut et ça tombe bien puisque l’éditeur vient tout juste de lancer un second livre du même genre, un livre qui s’annonce franchement très sympa. Son nom ? « Menu Cthulhu » et autant dire que ça vous met tout…

  • Kindle Paperwhite : arrivée en France le 22 novembre

    Kindle Paperwhite : arrivée en France le 22 novembre

    Pas mal de liseuses sont arrivées sur le marché ces dernières semaines et, parmi ces dernières, on peut bien évidement citer les nouveaux Kindle. Ces mêmes Kindle qui ont été dévoilés par Amazon le mois dernier. Or justement, s’il était possible de commander le Kindle Fire depuis cette date, il n’en allait malheureusement pas de même pour le Kindle Paperwhite, celui-là même qui brille dans le noir comme un joyeux feu-follet. Yep, et si vous mourrez d’envie de pouvoir poser les mains dessus, sachez que le géant de l’e-commerce vient justement de communiquer un peu…

  • Le Kindle Fire grand champion des tablettes Android

    Le Kindle Fire, grand champion des tablettes Android

    Sur iOS, on ne trouve qu’une seule tablette tactile, l’iPad. En revanche, côté Android, ce n’est pas la même chose et de nombreux constructeurs exploitent ainsi la plateforme mobile de Google. Et justement, Comscore vient tout juste de publier les résultats d’une étude portant sur le taux de pénétration de ces dernières. Oui et vous savez quoi ? Contre toute attente (ou presque), c’est le Kindle Fire d’Amazon qui s’en sort le mieux avec 54.4 % des parts de marché en février 2012. Dommage pour Google et pour sa future tablette Google Nexus… Le plus…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -