Amazon Cloud Drive : un client pour Windows et Mac OS

Le web a toujours fonctionné par effets de mode. Pendant un moment, le grand truc, c’était les annuaires, et puis on est ensuite passé aux comparateurs de prix avant que les réseaux sociaux ne pointent le bout de leur nez, rapidement suivi par les services permettant d’écouter de la musique en ligne. Oui, et maintenant, le truc à la mode, c’est le « cloud storage » ou, en d’autres termes, le « stockage dans les nuages ». Entre Dropbox, Google Drive, Hubic, Cubby et les autres, on ne manque ainsi pas de choix et il faudra dorénavant compter avec un nouveau challenger : Amazon Cloud Drive. C’est sûr, ça risque de ne pas faciliter la vie des indécis.

Amazon Cloud Drive : un client pour Windows et Mac OS

Amazon Cloud Drive : le client desktop

Alors bien sûr, le Cloud Drive d’Amazon n’est pas un nouveau service puisqu’il est possible de l’utiliser depuis un moment. On en avait même parlé dans cet article. Sauf que jusqu’à présent, il fallait passer par le navigateur web pour en profiter. Et ça, ce n’est pas pratique. Du coup, pour tenter de contrer tous les grands noms du genre, Amazon a décidé de lancer une application dédiée compatible avec Windows et Mac OS, une application qui va finalement vous permettre de faire à peu près les mêmes choses qu’avec Dropbox mais avec quelques différences tout de même. Déjà, il faut savoir que la solution vous permettra de synchroniser tout type de document, évidemment, mais également de profiter de votre musique en passant ensuite par le Cloud Player. Ca, c’est pour le côté sympatoche.

Amazon Cloud Drive : les limitations

Ce qui est nettement moins cool, en revanche, c’est que la synchronisation des documents est assez limitée. Une fois le client installé, une nouvelle icône va venir se loger dans la barre de menu de Mac OS ou dans la zone de notification de Windows et il faudra donc soit glisser et déposer un fichier dessus pour l’envoyer dans les nuages, soit passer par un clic droit directement à partir de l’explorateur de fichiers. Et c’est tout, le client ne va effectivement pas installer un répertoire dédié et il sera donc impossible de profiter de la synchronisation des dossiers en passant par les liens symboliques que nous avons déjà évoqués pour Google Drive ou pour Dropbox. Et pour accéder à nos documents, nous n’aurons donc d’autre choix que de passer par le portail web.

Pire, Amazon Cloud Drive ne propose aucune solution pour favoriser le travail en équipe. On ne peut donc pas partager un document avec des collaborateurs, ni même s’adonner aux plaisirs du « versioning ». Au final, donc, la solution d’Amazon est plutôt rudimentaire et elle ne conviendra par conséquent pas à tous les usages.

Bref, pour le moment, le client de Cloud Drive ne m’a pas spécialement convaincu, mais nul doute qu’Amazon va rapidement l’enrichir histoire de rester compétitif face à la concurrence.

Télécharger le client Amazon Cloud Drive

Accéder à Amazon Cloud Drive

En tout cas c’est à espérer.



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Sunday Coffee #9 : Amazon, Kindle et Mango

    Bing, par défaut sur tous les Kindle Fire

    Même si Bing ne parvient pas à s’imposer face à Google, le moteur de recherche de Microsoft n’est pas mauvais pour autant. Dans certains cas et pour certaines requêtes, il s’avère même plus pertinent que son concurrent direct. Incroyable, non ? Oui, et c’est peut-être ce qui a poussé Amazon à imposer Bing sur tous ses nouveaux Kindle Fire. Car en effet, les amis, toutes les recherches que vous ferez sur les nouvelles tablettes tactiles de la firme passeront forcément par Bing et, ça, il fallait quand même le savoir… La stratégie d’Amazon n’est pas…

  • Amazon : les ventes d'ebooks ont dépassé celles des livres papier au Royaume-Uni

    Amazon : les ventes d’ebooks ont dépassé celles des livres papier au Royaume-Uni

    Et ce qui devait arriver arriva. Amazon, toujours très discret sur ses ventes, vient effectivement de révéler une information très importante : au Royaume-Uni, il se vend désormais plus de livres électroniques que de livres papier. Après les Etats-Unis, c’est donc au tour de nos amis anglais de passer du côté obscur de la force. Oui, et quelque chose me dit d’ailleurs que ce ne seront pas les derniers. Non, surtout que d’après les dernières rumeurs en date, le géant américain pourrait lancer très prochainement son Kindle Fire en Europe. Un Kindle Fire qui pourrait…

  • Amazon : un Kindle Phone pour fin 2012 ?

    Amazon : le Kindle Phone pour la fin de l’année ?

    Le Kindle Phone – c’est comme ça qu’on va l’appeler parce que ça fait trop tendance – pourrait bien montrer le bout de son nez plus tôt qu’on le pense. D’après The Wall Street Journal, Amazon serait même actuellement en train de jouer avec un premier prototype. Mieux, d’après des sources mystérieuses et inquiétantes, le géant du e-commerce pourrait même commencer à le produire avant la fin de l’année, le tout pour une commercialisation qui devrait bien entendu avoir lieu dans la foulée. Intéressant, c’est certain, mais on peut quand même se demander si ce…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -