Clicky

Amazon Echo : 20 millions d’unités écoulées

Les enceintes connectées rencontrent un franc succès depuis quelques mois et ce constat n’a rien d’un scoop. Toutefois, si le Google Home remporte une grande majorité des suffrages en France, il n’en va pas vraiment de même chez nos amis américains, où son concurrent, l’Amazon Echo, se vend littéralement par palettes entières.

On apprend ainsi que ce sont plus de 20 millions d’unités de l’assistant personnel de la firme de Jeff Bezos qui ont trouvé preneurs depuis la sortie de l’appareil aux États-Unis. Les performances de l’enceinte connectée d’Amazon sur ce marché n’ont cependant rien d’une surprise, ce dernier étant proposé sur le sol américain à 99 dollars, tandis que son concurrent de chez Google s’y affiche pour sa part à 130.

L’assistant personnel d’Amazon vient de passer la barre des 20 millions d’unités écoulées à travers le globe. C’est 3 fois plus d’exemplaires que le Google Home.

De quoi expliquer en partie qu’il ait pu s’y vendre trois fois plus d’Amazon Echo que de Google Home. A cette différence de prix s’ajoute le fait que les dates de lancements respectifs de ces deux appareils ne sont pas les mêmes. La sortie du premier sur les terres de l’Oncle Sam remonte en effet à 2015, contre mai 2016 pour le second.

Des chiffres arrêtés au mois de septembre dernier…

Comme l’explique Les Numériques, ce sont tout de même 7 millions de Google Home qui ont été vendus aux États-Unis entre mai 2016 et septembre 2017. Un chiffre honnête qui ne suffit pas à inquiéter Amazon et son hégémonie sur la question des ventes.

Autres avantages en faveur du leader occidental de l’e-commerce sur ce domaine : les performances de son Intelligence Artificielle, ayant la réputation d’être fiable et efficace, mais aussi les importantes promotions régulièrement appliquées à ces enceintes connectées.

En France, l’absence de l’appareil d’Amazon sur le marché laisse le champ libre à celui de la firme de Mountain View qui s’impose du coup comme numéro 1 sans grand mérite. Reste qu’aux États-Unis la position dominante de celle de Seattle pourrait être remise en cause sur la durée avec l’entrée de nouveaux protagonistes sur le secteur.

L’arrivée d’Apple et de son Homepod (dont le lancement a été repoussé à début 2018) suffira-t-elle à bouleverser l’ordre établi ? Si Cupertino la joue fine, tout est possible…

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.