Amazon : ils ont effacé à distance la librairie d’une utilisatrice !

L’affaire risque de faire pas mal de bruit et on comprend évidemment pourquoi. Linn Nygaard, consultante norvégienne en technologie et lectrice à ses heures perdues, a en effet eu une très mauvaise surprise en ouvrant sa boite mail un beau matin. Une mauvaise surprise qui tenait en un message envoyé par Amazon, un message la prévenant tout simplement de la fermeture définitive de son compte. Pas sympa, évidemment, mais le pire reste à venir. Non content de fermer son compte, Amazon a aussi pris l’initiative d’effacer à distance le contenu de son Kindle. Oui, tout le contenu de la liseuse, ce qui comprenait également tous les livres achetés sur la plateforme.

Imaginez un instant. Fou de littérature, vous dépensez chaque mois plusieurs dizaines d’euros dans de chouettes livres numériques. Après des mois et des mois passés à économiser et à mettre de l’argent de côté, vous êtes enfin parvenu à acquérir tous les livres publiés par Stephen King. Votre fierté personnelle, et un intarissable sujet de conversation lors de vos soirées mondaines.

Amazon : ils ont effacé à distance la librairie d'une utilisatrice !

Et soudain, tout bascule. Un beau matin, vous attrapez votre liseuse numérique, vous la sortez de sa torpeur et… et… et plus rien ! Rien de chez rien, plus un livre, pas même une note. Le souffle commence à vous manquer, vos mains tremblent et vous sentez alors un énorme cri de désespoir monter le long de votre gorge. D’un coup et en une semaine, Amazon a balayé du plat de la main tous vos efforts. Ces mêmes livres qui vous ont coûté les yeux de la tête ont soudainement disparu dans les méandres abyssaux du Grand Vide Numérique. Parti le Shining, disparu le Pistolero, envolé le Cujo, il ne vous reste plus que vos yeux pour pleurer.

C’est très exactement ce qu’a du ressentir Linn en constatant la disparition ferme et brutale de toute sa collection. Ni une, ni deux, notre courageuse norvégienne a bien évidemment entreprit de contacter Amazon afin de tenter d’obtenir davantage d’informations mais le géant américain s’est contenté d’une réponse laconique et imprécise. Selon lui, le compte de Linn était simplement lié à un autre compte fermé pour avoir enfreint les conditions d’utilisation de la firme. Comment ? Pourquoi ? Linn ne l’a jamais su, et elle ne le saura sans doute jamais.

Depuis, bien sûr, Amazon est revenu en arrière. En voyant fleurir des centaines d’articles sur la toile, la firme a finalement pris peur et elle a donc débloqué le compte de Linn. Toutefois, ce que nous apprend cette histoire, c’est que tous les livres numériques vendus par la firme ne nous appartiennent pas. Et peu importe que vous soyez dans votre bon droit, peu importe que vous n’ayez absolument rien à vous reprocher, car Amazon peut faire ce que bon lui semble, c’est même écrit noir sur blanc dans les conditions d’utilisation du service.

Formidable, non ?

Via

Mots-clés amazonkindle